«Le Printemps des poètes, l’art de dire et de chanter» aura lieu le jeudi 14 mars à Rabat

«Le Printemps des poètes, l’art de dire et de chanter» aura lieu le jeudi 14 mars à Rabat

Pour son édition 2019, le Printemps des Poètes a choisi comme thématique la Beauté. Une décision que l‘on ne peut qu‘approuver, invitant à de multiples réflexions et interrogations.

Il s’agit en effet d‘un terme dont la définition varie et oscille au fil de l’histoire et selon la géographie du monde. Définir la Beauté est une entreprise ardue, car complexe et fluctuante. Aussi peut-il être utile de se référer aux poètes eux-mêmes. Pour Baudelaire, “le beau est toujours bizarre”, tandis que Rimbaud s’attaque au concept en écrivant : “Un soir j’ai assis la Beauté sur mes genoux. Et je l’ai trouvée amère.”

Une beauté étrange qui naît du trouble et qui inquiète ? C‘est en effet l’une des acceptions qui s‘oppose à celle de l’idéal classique, où la Beauté est synonyme d‘équilibre et harmonie. Le leitmotiv qui, cependant, s‘impose est celui de la quête. Les artistes ont toujours recherché la Beauté, qu’elle soit hasardeuse, convulsive, ou au contraire apaisante, rassérénante.

Après la Nuit de la Poésie, l’Institut français de Rabat propose un spectacle poétique et musical pour célébrer à sa manière le Printemps des Poètes. Trois artistes français, à la carrière internationale ont ainsi construit pour l‘occasion un récital poétique. En première partie, le comédien et metteur en scène Charles Gonzalès déclamera des textes poétiques issus de notre patrimoine culturel universel, Ronsard, Barbey d‘Aurevilly, Musset, Baudelaire, Rimbaud, Ungaretti, Aragon, Garcia Lorca, et des poèmes contemporains d’Adonis, Bennis....En deuxième partie, le pianiste et chef d’orchestre Hugues Reiner exécutera des mélodies de compositeurs modernes, tandis que le ténor Joachim Bresson chantera des poèmes d’auteurs à découvrir ou redécouvrir.

→ Lire aussi : Journée internationale des droits des femmes: TRACKS met la chanson marocaine « féministe » à l’honneur

Avec pour dénominateur commun, la Beauté et pour notre plus grand plaisir un effet de surprise assuré.

Biographies :

Charles Gonzales

Charles Gonzalès est comédien et metteur en scène. Il a été formé au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris sous les directions de Jean-Louis Barrault, Roger Planchon…

Il a été directeur artistique des spectacles au musée Rodin de Paris, puis directeur artistique pour les doublages pour la chaine Arte. Il a tourné pour la télévision et le cinéma.

Il réalise de nombreuses lectures publiques et enregistrements radiophoniques pour France Culture,

France Musique et France Inter. Il est Président d’honneur du festival Les nuits d’Eus et dirige à Paris l’Atelier de théâtre, depuis 1998.

A noter sa Trilogie Charles Gonzalès devient Camille Claudel, Thérèse d’Avila et Sarah Kane

Il est auteur de deux livres : Récit d’une noce obscure (A. Artaud). Editions La feuille de thé. 2013

Vers un théâtre d’ambre. Editions La feuille de thé. 2014

Hugues Reiner

Hughes Reiner est chef d’orchestre, chef de chœur et pianiste. Il étudie le chant, le piano et le violon. À 17 ans il devient violoniste à la formation Jeunes de l’Orchestre de Paris, et choriste au chœur de l’Orchestre de Paris Il étudie la direction d’orchestre avec J.C Hartemann, ainsi que la direction de chœur. En 1982, il est désigné par Charles Hernu et Jack Lang pour fonder et diriger le Chœur de l’Armée française, et sera décoré de la Médaille de la Défense Nationale. Il a dirigé plus de 1 500 concerts symphoniques dans une quarantaine de pays

Il s’investit dans le soutien à de nombreux artistes. En parallèle, il conserve une passion pour le piano qu’il cultive depuis son enfance. Dans les années 2010, il revient à un répertoire mélodique et forme un duo avec le ténor et poète Joachim bresson.

Joachim Bresson

Ténor et poète, Joachim Bresson découvre le chant grâce à Michel Milone, et la poésie au hasard de manuels scolaires. Essentiellement autodidacte. Il apprend le chant et la musique en donnant des concerts avec le chef d’orchestre Hugues Reiner. Son répertoire se concentre actuellement sur le récital, où il chante Schubert (Voyage d’hiver, Chant du Cygne), Schumann (Les Amours du poète), Mahler (Chants d’un Compagnon errant), et les Français Fauré, Berlioz (Les Nuits d’été), Chausson, Duparc et Ropartz.

En poésie, après des années de recherche et d’écriture, il rencontre l’œuvre de Charles d’Orléans (1394-1465), et singulièrement la forme du rondeau. Cette rencontre humaine et artistique lui ouvre des portes nouvelles. Il est l’auteur de plus de 200 rondeaux à ce jour, et a publié deux recueils aux éditions Narratif, L’Amour de la Poésie (2016) et Tableaux vernonnais (2017).

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :