« Le projet de gazoduc Nord Stream 2 sera achevé », malgré les sanctions américaines

poutine
poutine

Malgré les sanctions américaines envers le projet de gazoduc Nord Stream 2, destiné à livrer du gaz russe en Europe via la Baltique, « le projet sera achevé » a affirmé Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin.

Un projet controversé, y compris en Europe, où certains Etats ont exprimé des craintes quant aux risques d’une dépendance vis-à-vis de la Russie. Les risques d’une fragilisation de l’Ukraine qui, habituellement perçoit un impôt, pour sa position de pays transit, ont également été dénoncés.

Le gazoduc qui relie la Russie à l’Allemagne devrait être opérationnel fin 2019 ou début 2020 selon l’AFP, et ce, malgré les sanctions américaines. En effet, les Etats-Unis accusent le renforcement de l’influence russe en Europe et le positionnement stratégique de Moscou.

Mais l’Union européenne et Berlin dénoncent ces sanctions « qui visent des entreprises légitimes et qui représentent une ingérence américaine dans la politique énergétique européenne », selon l’AFP.  Cette mesure qui visait à bloquer la fin des travaux du gazoduc, ne suffira donc pas pour freiner les ambitions de Vladimir Poutine.