Le protocole de traitement accompagné des définitions est la seule référence en matière de prise en charge et d’indemnisation

traitement

Le protocole de traitement accompagné des définitions de référence est toujours en vigueur et constitue la seule référence en matière de prise en charge et d’indemnisation de la maladie de Covid-19, a-t-on souligné lors d’une réunion tenue mercredi à Rabat.

Lors de cette réunion, tenue par le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb avec les représentants de l’association nationale des cliniques privés (ANCP) et de l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM), il a été soulignée la nécessité d’intensifier les efforts de l’ensemble des intervenants, à savoir le ministère de la santé, l’ANAM et l’ANCP pour faire face à cette pandémie, tout en poursuivant les mesures dé contrôle technique de la part du ministère de la Santé et l’ANAM, lancées en début de cette semaine.

Ces mesures ont pour but de détecter les violations et de prendre les mesures nécessaires dans le cadre de la loi en vigueur, indique un communiqué conjoint du ministère de la santé et de l’ANAM.

Cette rencontre a été l’occasion de débattre d’une série de questions qui ont créé des polémiques dans les médias ces derniers jours, en particulier la surfacturation de la prise en charge de certains patients atteints de la Covid-19 dans le secteur privé.

A cette occasion, M. Ait Taleb a indiqué que les secteurs public et privé constituent une entité indivisible qui travaille de concert pour gagner la bataille contre la pandémie de la Covid-19.


Lors de cette rencontre, l’ANAM a mis l’accent sur la nécessité de respecter le protocole de traitement pour la prise en charge des patients, approuvé par le ministère de la Santé et accompagné des définitions des services médicaux fournis dans ce cadre.

( Avec MAP )