Le quatrième groupe automobile mondial est né

automobile

La France et l’Italie ont salué la fusion qui vient d’être annoncée, des groupes français Peugeot S.A et italo-américain Fiat-Chrysler, qui aboutira à la création du quatrième groupe automobile mondial.

L’union de deux entreprises « iconiques » française et italienne, les constructeurs automobiles Peugeot S.A. et Fiat Chrysler Automobiles N.V., « aboutira ainsi à la création du quatrième groupe automobile au monde et le deuxième en Europe derrière Volkswagen AG ».

La nouvelle entité, qui se dénommera “Stellantis”, s’appuiera sur la présence des deux constructeurs dans le monde entier, en particulier en Europe et en Amérique du Sud et du Nord, mais également en Asie et en Afrique, a-t-on souligné.

« Avec son emprunte industrielle solide en Europe, le nouveau groupe va renforcer la performance et le leadership de l’industrie automobile européenne », ont affirmé les deux parties, soulignant que « grâce à la mise en commun des capacités d’innovation des deux constructeurs, ce champion européen contribuera pleinement à la transition écologique, qui est au centre de la stratégie de croissance économique et de relance des deux pays ».

Les gouvernements français et italien veilleront par ailleurs à ce que Stellantis contribue également à l’emploi industriel en Italie et en France, a-t-on ajouté.


Les partenaires ont également salué « la décision de la Commission européenne d’avoir rendu possible la création de ce champion européen ainsi que le travail des dirigeants et des salariés des deux entreprises pour ce succès ».

De leur côté, les actionnaires de PSA et Fiat Chrysler (FCA) ont plébiscité leur union, qui va donner naissance à Stellantis, quatrième groupe automobile mondial en termes de véhicules vendus, et troisième en chiffre d’affaires derrière le japonais Toyota et l’allemand Volkswagen.

Cette fusion, qui deviendra effective le samedi 16 janvier et Stellantis sera coté à partir du lundi 18 à Paris et à Milan, et sur le New York Stock Exchange à partir du mardi 19.

Aux termes de cette fusion, Stellantis comptera plus de 400.000 salariés et abritera 14 marques emblématiques et très différentes comme Citroën et Maserati, Fiat et Opel, Peugeot et Alfa Romeo, Chrysler, Dodge ou Jeep.