A LA UNECoronavirus

Le Québec fait appel à l’armée pour accélérer la vaccination anti-Covid

Le personnel des Forces armées canadiennes a été sollicité pour aider à l’accélération de la campagne de vaccination ant-Covid-19 dans la province du Québec qui fait face à une flambée des cas du variant Omicron.

«Suite à l’approbation de la demande d’aide fédérale du Québec, le personnel des Forces armées canadiennes commencera son déploiement aujourd’hui afin de soutenir la campagne de vaccination de la province», a annoncé le ministre de la Protection civile, Bill Blair, sur Twitter.

Une évaluation des besoins est actuellement réalisée par l’armée afin d’identifier les besoins spécifiques et d’être en mesure de déployer le nombre approprié de militaires, a indiqué, pour sa part, le lieutenant Daniel Alejandro Pineda Revelo.

«Dans la planification des derniers jours, plusieurs scénarios impliquant différentes régions ont été développés. Par contre, à la demande de la province et selon leur priorité, nous nous concentrons sur la région de Montréal pour le moment», a précisé le responsable militaire.

→ Lire aussi : Canada: les non-vaccinés perdraient l’assurance chômage

L’accueil et l’orientation des personnes dans les centres de vaccination ainsi que le nettoyage et la désinfection des surfaces et des zones pourraient faire partie des tâches assignées, précise-t-on.

Ottawa avait répondu favorablement à l’appel de Québec pour venir en assistance afin de faire face à la propagation du variant Omicron dans la province.

La ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbeault, avait évoqué une situation épidémiologique «devenue critique».

Le Québec a fait part de 15 293 nouveaux cas lundi, après plusieurs journées de records de contamination au Covid.

(Avec MAP)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page