AccueilA LA UNELe rapprochement entre Rabat et Pretoria, «une nécessité» pour l’intégration en Afrique
Afrique du sud

Le rapprochement entre Rabat et Pretoria, «une nécessité» pour l’intégration en Afrique

Avec l’accréditation officielle de l’ambassadeur marocain à Pretoria, Youssef Amrani, le Maroc et l’Afrique du Sud semblent en passe d’entamer un rapprochement qui s’impose comme «une nécessité» pour l’intégration africaine, estime dimanche le célèbre analyste sud-africain, Peter Fabricius.

«Le Maroc et l’Afrique du Sud ont beaucoup à offrir au continent africain», a dit M. Fabricius dans une interview à MAP-Johannesburg.

Les deux pays sont les premiers investisseurs africains en Afrique et sont reconnus comme les deux principaux hubs économiques dans le continent, a dit l’analyste, soulignant que ces atouts permettent aux deux pays de jouer un rôle de premier plan dans le processus d’intégration en cours dans le continent.

Les deux pays, forts de leurs bases économiques solides et leurs places respectives sur l’échiquier mondial, sont bien positionnés pour donner le coup de fouet nécessaire à la promotion du commerce intra-africain et l’encouragement des investissements générateurs d’emplois, a poursuivi l’analyste, soulignant que la zone de libre-échange continentale africaine bénéficiera largement de l’apport des deux pays pour une prospérité partagée dans le continent.

Et M. Fabricius de souligner que l’Afrique du Sud «a beaucoup à gagner d’un élargissement des relations avec le Maroc». Citant des transactions conclues récemment entre les deux pays, l’analyste a relevé que le Maroc demeure la porte d’entrée nord par excellence dans le continent, une position qu’occupe également l’Afrique du Sud dans la partie australe du continent.

«Il est donc temps d’entamer le développement de relations économiques plus fortes entre les deux pays pour le bien des deux peuples et celui de tout le continent africain, qui a besoin de l’apport de ses géants», a conclu M. Fabricius.

M. Amrani a remis, mardi dernier, au Président sud-africain M. Cyril Ramaphosa, ses lettres de créance en tant qu’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Sa Majesté le Roi auprès de ce pays.

A cette occasion, M. Amrani a souligné que le rapprochement entre le Maroc et l’Afrique du Sud sera avantageux non seulement pour les deux pays, mais également pour l’émergence d’une Afrique plus prospère qui avance d’un pas déterminé sur la voie de son émergence.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :