ban600
credit agricol

Le renforcement de la coopération bilatérale au centre des entretiens de Daoudi avec plusieurs ministres grecs

Le renforcement de la coopération bilatérale au centre des entretiens de Daoudi avec plusieurs ministres grecs

Le ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Lahcen Daoudi, a eu lundi à Athènes une série d’entretiens avec plusieurs responsables grecs axés notamment sur le renforcement de la coopération bilatérale dans divers domaines.

Ainsi, Daoudi a rencontré, en marge du 3è sommet euro-arabe qu’abrite Athènes, le ministre d’Etat grec, Alekos Flabouraris, et le ministre adjoint des Affaires étrangères, George Katrougalos.

Au cours de cet entretien, les deux parties ont souligné l’excellence des relations politiques entre le Maroc et la Grèce et la bonne coordination entre les deux pays sur la scène internationale.

Daoudi a saisi, cette occasion, pour présenter à ses interlocuteurs les réformes ambitieuses initiées par le Royaume dans divers domaines, ainsi que les grands atouts de l’économie marocaine notamment en matière des infrastructures et de l’investissement.

→ Lire aussi : Le Maroc participe à Athènes au 3è sommet euro-arabe

Le ministre a invité les opérateurs économiques grecs à saisir les opportunités qu’offre le Royaume pour réaliser des projets d’investissements notamment dans le domaine du tourisme, de la marine marchande et de l’agroalimentaire.

Le renforcement des liaisons aériennes et maritimes et l’échange de visites d’hommes d’affaires figurent parmi les solutions préconisées par les deux parties en vue de booster les échanges commerciaux bilatéraux qui ont connu ces dernières années "une stagnation" à cause de la crise économique qui a affecté la Grèce.

Relevant que les relations économiques restent en deçà des aspirations du Maroc et de la Grèce, les ministres des deux pays ont insisté sur l’importance d’intensifier plus les contacts et d’inciter le secteur privé dans les deux pays à prospecter les opportunités d’affaires de part et d’autre.

La 3è édition du sommet "Union européenne-monde arabe", un événement destiné à renforcer la coopération entre les deux partenaires, a connu la participation de 30 pays, dont le Maroc.

Placé sous le signe "Horizons partagés", ce forum qui a réuni des chefs d’Etat et de gouvernement, des ministres, des hauts fonctionnaires de l'UE, ainsi que des universitaires et des chefs d'entreprises, a notamment pour objectifs de créer une plate-forme dynamique afin de débattre des stratégies de coopération et des moyens de nature à renforcer davantage le partenariat euro-arabe.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :