Le renforcement de la coopération entre le port Tanger Med et le port de Valence rapprochera l’Afrique et l’Europe

Tanger-Med

Le chef du gouvernement local de la région de Valence, Ximo Puig, a affirmé, mercredi à Tanger, que le renforcement de la coopération entre le port Tanger Med et le port de Valence contribuera au rapprochement des continents africain et européen.

Les travaux menés dans le nord du Maroc sont impressionnants et ont permis d’assurer une position importante au port Tanger Med au niveau du bassin méditerranéen et dans le monde, devenant ainsi le plus grand port en Afrique, a ajouté M. Puig lors d’une visite au port Tanger Med effectuée en compagnie d’une délégation d’hommes d’affaires et de représentants de l’autorité portuaire de Valence.

Il a exprimé, à cette occasion, sa volonté de renforcer la coopération et de collaborer avec le port Tanger Med, qui traduit une vision marocaine tournée vers l’avenir.

Partant de la volonté constante de coopération et de partage, je pense qu’il existe de grandes opportunités de coopération“, a estimé le chef du gouvernement local de la région de Valence, disant attendre la visite des responsables du port Tanger Med à Valence pour élaborer une convention de coopération entre les deux ports qui permettra de rapprocher les deux continents à travers la Méditerranée.

Il a également fait savoir que la mer Méditerranée est un élément important pour la complémentarité entre le Maroc et l’Espagne, d’où la nécessité de faire du transport maritime un point de complémentarité dans un contexte caractérisé par l’émergence de l’Afrique aux côtés du continent européen, notant que ce contexte recèle de nombreuses opportunités pour les pays de la Méditerranée.

Pour sa part, le président de Tanger Med, Fouad Brini, a indiqué que le port Tanger Med traduit la vision de SM le Roi Mohammed VI pour le développement du nord du Royaume et la mise en place d’une zone pour créer de la richesse et de la valeur ajoutée, tout en faisant de cette zone un pôle économique et industriel.

Selon M. Brini, ce jeune port est devenu, quelques années après sa mise en exploitation, une passerelle pour le commerce international grâce à son positionnement géographique stratégique sur le détroit de Gibraltar.

Cette visite a été aussi l’occasion de présenter un aperçu sur le développement du complexe portuaire de Tanger Med, ses zones franches industrielles et logistiques, ainsi que sa contribution pour rendre le Royaume plus connecté en matière de transport maritime, tout en passant en revue le bilan des opérations portuaires au titre de l’année 2019.

Par ailleurs, M. Puig et la délégation l’accompagnant ont assisté à la cérémonie de remise des diplômes à 20 jeunes dans le cadre d’un programme de coopération maroco-espagnol dans le domaine de la formation professionnelle, financé par l’Agence espagnole pour la coopération internationale au développement, et qui vise à former, durant deux années, 100 jeunes marocains dont la moitié sont des filles afin de travailler dans le domaine du tourisme et du transport maritime des personnes.

Les jeunes de ce programme bénéficient d’une formation professionnelle à bord de navires d’une société espagnole qui possède des lignes reliant les ports de Tanger Med et Nador au sud de l’Espagne.

S’exprimant à cette occasion, le secrétaire général au département de la Formation professionnelle, Arafat Atmoun, a précisé que programme contribuera à améliorer les capacités des jeunes formés, tout en les intégrant dans le marché du travail, rappelant dans ce sens les Hautes orientations Royales pour réformer le système de la formation professionnelle et le soutien de l’emploi des jeunes.