Le rôle du Maroc dans la promotion des valeurs de paix et de tolérance salué par un responsable du Sénat français

Le président du groupe interparlementaire d’amitié France-Maroc au Sénat français et président de la Commission des Affaires étrangères, de la défense et des Forces armées à la même chambre, Christian Cambon, a salué, lundi à Rabat, le rôle que joue le Maroc en faveur de la promotion des valeurs de paix, de tolérance et de modération.

Lors d’entretiens avec le premier vice-président de la Chambre des conseillers et président du groupe d’amitié Maroc-France, Abdessamad Kayouh, M. Cambon a mis en avant la grande importance de l’Institut Mohammed VI pour la formation des Imams, Morchidines et Morchidates dans ce domaine.

Selon un communiqué de la Chambre des conseillers, le responsable français a salué la profondeur et la qualité des relations franco-marocaines basées sur le respect mutuel, la solidarité et l’entente sur plusieurs questions d’intérêt commun, que ce soit au niveau bilatéral ou multilatéral, tout en considérant le Maroc comme un pont entre les continents européen et africain.

De son côté, M. Kayouh a passé en revue les efforts du Maroc dans le domaine de lutte contre l’extrémisme et le terrorisme aux niveaux régional et mondial, mettant en avant le rôle pivot de la coordination entre le Maroc et la France dans ce domaine.


Il a, également, mis en avant le niveau des relations de partenariat stratégique unissant le Maroc et la France à tous les niveaux politiques, économiques, culturels et institutionnels.

Par ailleurs, la pandémie de Covid-19 et ses répercussions n’ont pas empêché les deux groupes d’amitié maroco-française de poursuivre la mise en œuvre du programme d’actions conjoint et la concertation autour de différentes questions d’actualité.

Pour sa part, le député à l’assemblée nationale française, M’jid El Guerrab a souligné l’importance de renforcer les relations bilatérales et d’explorer de nouveaux horizons de partenariat et de coopération à tous les niveaux, notamment en ce qui concerne la dimension humaine et culturelle.

Il a, dans ce cadre, évoqué l’importance du rôle que jouent les Marocains résidents en France et les Français résidents au Maroc dans la promotion des valeurs d’entente et de coexistence.


Avec MAP