Le Rotary Club Casablanca Mers Sultan tient son 3ème forum au service de l’Afrique et de l’environnement

environnement

Rotary Club Casablanca Mers Sultan (RCCMS) organise ce samedi 28 novembre en webinaire à Casablanca , sur zoom, youtube et facebook son troisième forum : Le Rotary au service de l’Afrique. Il traitera en particulier de l’environnement et des énergies renouvelables.

Le thème est aussi le 7ème axe stratégique retenu par le Conseil international du Rotary qu’il inscrit dans ses réunions annuelles régulières. C’est aussi une priorité placée en tête dans le cadre de la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI depuis toujours pour le développement du Royaume, notamment à travers la Fondation Mohammed VI pour l’environnement, présidée par SAR la Princesse Lalla Hasna.

Le thème de la réunion du samedi regroupera d’éminents experts venus de différents horizons, représentant une richesse multidisciplinaire. Un déroulé riche sera marqué par le discours d’ouverture de Othmane Chérif Alami, président du Rotary Club Casablanca Mers Sultan et de Said Nejjar, gouverneur du District 9010 ( Maroc, Algérie, Tunisie et Mauritanie) qui présentera les différentes actions lancées en faveur de l’environnement au niveau des pays du Maghreb.

Les Rotariens sont conviés à écouter avec intérêt , ensuite, l’exposé de l’éminent expert, Said Mouline, directeur de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’environnement. Il sera suivi par une jeune ingénieur des Ciments de l’Atlas qui parlera de la préservation de l’environnement et des déchets des cimenteries avec toutes les normes de qualité et de respect requises au plan international, et leur mise en œuvre au Maroc.

Enfin des Rotariennes interviendront  en apportant une contribution précieuse, dont Bouchra Taibi qui exposera les résultats du travail qu’elle a réalisé pour la COP22 sur les énergies renouvelables et les énergies vertes, ensuite Yasmine Alaoui interviendra en qualité de professeure et chercheuse avec un sujet sur l’intérêt des énergies au plan de développement des territoires. Et ensuite Mohamed Abdelmajid Adiel, ingénieur et membre du Rotary Club de Rabat qui exposera les activités de son club portant sur l’environnement, et notamment les actions menées en faveur de la protection de l’oued Bouregreg.


D’autres éminents experts, représentant le continent africain, viendront renforcer et enrichir le plateau consacré à un thème d’actualité qui est à présent aux politiques nationales des pays ce que la nouvelle conscience est à la justesse des décisions prises : savoir qu’il n’est de développement réel qu’en intégrant désormais la question de l’environnement. Des membres du Club Rotary Abidjan et du Club Dakar Soleil prendront la parole pour témoigner de leur expérience et manifesté également leur vif intérêt pour cette rencontre organisée au Maroc, pays africain attaché à la coopération continentale. Cette manifestation sera enfin marquée par l’intervention du président élu, Hamid El Iraqi , journaliste au long cours, consultant qui exposera la synthèse des travaux, tirera les conclusions du forum et félicitera les participants.

« Le Rotary au service de l’Afrique » est à coup sûr un thème qui suscite un vif intérêt auprès des membres du RCCMS et, au-delà, auprès d’autres clubs, nationaux et internationaux. Il tombe à point nommé à un moment où tous les gouvernements et autres institutions du monde, publiques et privées, font de l’environnement un axe central de développement de leur pays, quand ce n’est pas le modèle de société idoine. Il n’est que de voir l’intérêt affiché des dirigeants de la planète et celui, en particulier, du nouveau président des Etats-Unis, Joe Biden qui remettra son pays sur les rails de l’accord de Paris et de Marrakech.