Le Sénégal, hôte de la 17ème édition du Basketball Without Borders Afrique, fin juillet 2019

Le Sénégal, hôte de la 17ème édition du Basketball Without Borders Afrique, fin juillet 2019

Par : Ilyass Janati

Le choix est tombé finalement sur le Sénégal pour abriter la 17ème édition du Basketball Without Borders Afrique. L’événement porté conjointement par la National Basketball Association (NBA) et la Fédération Internationale de Basketball Amateur (FIBA), avec le concours de la Fédération Sénégalaise de Basketball, aura lieu du 28 au 31 Juillet 2019 à la NBA Académie Afrique de Saly.

Le BWB Afrique 2019 rassemblera donc les meilleurs joueuses et joueurs âgés de 17 ans et moins, originaires d’Afrique, qui auront l’occasion d’apprendre directement d’anciens et actuels joueurs NBA et FIBA, mais aussi de coachs et de légendes, ainsi que d’affronter les meilleurs jeunes joueurs du Continent.

Le BWB Afrique inclura également des programmes de sensibilisation NBA Cares, en partenariat avec des organisations caritatives locales.

« Le retour du BWB Afrique au Sénégal est la reconnaissance de la profonde culture du basketball dans le pays », a déclaré le Directeur Général de la NBA Afrique et Président de la Basketball Africa League, Amadou Gallo Fall, avant de poursuivre que « Le camp de cet été sera un tremplin pour les jeunes stars les plus brillantes du Continent, afin qu’ils se développent en tant que joueurs et apprennent les compétences essentielles qu’ils garderont en eux tout au long de leur vie. »

« La FIBA et la NBA ont travaillé ensemble depuis des années pour organiser des activités afin d’encourager le développement du Basketball pour la jeunesse en Afrique. Ces initiatives sont très importantes pour le continent », a déclaré, quant à lui, le Directeur Exécutif de la FIBA Afrique, Alphonse Bilé.

« J’espère que certains participants du camp BWB joueront un jour dans la toute récente Basketball Africa League, et bénéficieront de cette fantastique opportunité pour démontrer leur talent au sein de cette ligue continentale », relève-t-il avec grande satisfaction.

«  Nous sommes très enthousiastes à l’idée de recevoir l’édition du Basketball Without Border Afrique de cette année, et d’accueillir à nouveau la FIBA et la NBA au Sénégal, », rétorque le président de la Fédération Sénégalaise de Basketball, Babacar Ndiaye. « Nous attendons avec impatience le début de cette belle semaine du basketball, afin aussi de pouvoir présenter notre ville et la Dakar Arena, notre salle dernier cri ». ajoute-t-il à l’endroit des hôtes du Sénégal.

Pour précision, le BWB Afrique a déjà été organisé en Afrique du Sud (2003-2009 ; 2011-2015 ; 2017-2018), au Sénégal (2010) et en Angola (2016). Plus de 1100 joueurs de plus de 30 pays africains ont participé aux programmes mondiaux de développement du Basketball menés par la NBA et la FIBA, avec 10 anciens participants au BWB Afrique ayant été draftés en NBA, dont le champion NBA 2019 Pascal Siakam (Toronto Raptors, Cameroun, BWB Afrique 2012), le joueur deux fois All-Star, Joel Embiid (Philadelphia 76ers, Cameroun, BWB Afrique 2011), Luc Mbah a Moute (anciennement aux LA Clippers, Cameroun, BWB Afrique 2003), et Gorgui Dieng (Minnesota Timberwolves, Sénégal, BWB Afrique 2009).

NIKE, partenaire mondial du BWB depuis 2002, équipera les participants et les coachs avec des vêtements et chaussures Nike.

La NBA et la FIBA ont organisé 59 camps BWB dans 38 villes de 30 pays à travers le monde. Ces camps ont rassemblé plus de 3500 participants de 129 pays et territoires.

Plus de 290 joueuses WNBA et joueurs NBA, actuels et anciens, ont rejoint plus de 240 membres des staffs des 30 équipes NBA, avec 68 anciens participants aux camps BWB ayant été draftés en NBA ou signés en tant que free agents.

En février, la NBA et la FIBA ont annoncé leur volonté de lancer la Basketball Africa League, une nouvelle ligue professionnelle incluant 12 équipes de clubs de toute l’Afrique, dont le début est prévu l’année prochaine.

La NBA a une longue histoire commune avec l’Afrique et a ouvert ses bureaux africains en 2010, à Johannesburg en Afrique du Sud. Les effectifs de la saison 2018-2019 comptaient 13 joueurs nés en Afrique lors de la journée d’ouverture, et on dénombre plus de 80 joueurs de NBA, en activité ou à la retraite, venant d’Afrique ou ayant des liens familiaux directs avec le Continent, dont les Naismith Memorial Basketball Hall of Famers Hakeem Olajuwon (Nigéria) et Dikembe Mutombo (République Démocratique du Congo).

Cette année, l’objectif de la NBA est d’impliquer plus de 2,5 millions de filles et garçons âgés de 16 ans et moins à travers les programmes de la Jr. NBA dans 21 pays africains.

Depuis que la NBA Académie Afrique a ouvert ses portes en mai 2017, 25 espoirs masculins de 14 à 20 ans ont obtenu des bourses et ont pu s’entraîner à la suite de programmes de détection de talents menés avec les fédérations locales à travers le continent.

Quatre diplômés de la NBA Académie Afrique ont poursuivi leur parcours au sein d’universités de NCAA Division 1.

La NBA a organisé trois Africa Games à guichets fermés, à Johannesburg en 2015 et 2017 et à Pretoria en 2018, en appui à des organisations caritatives dont l’UNICEF, la Fondation Nelson Mandela et SOSCVSA (SOS Children’s Villages South Africa).

Grâce aux NBA Cares, la NBA a développé 87 habitations pour des enfants et des familles, afin qu’ils apprennent et jouent, dans sept pays africains.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :