Le séparatiste rifain Farid Aoulad Lahcen poursuivi et condamné par la justice hollandaise

Farid Aoulad Lahcen, originaire d’al-Hoceima, détenteur de la nationalité hollandaise est un séparatiste déclaré, connu pour ses frasques judiciaires. Il est aussi le fondateur et promoteur du « Mouvement 18 décembre pour l’indépendance du Rif » implanté à Roosendaal, dans les Pays-Bas. La justice de ce pays vient de le condamner à « des ordres de services communautaires de 100 heures » pour son implication avérée dans une affaire d’escroquerie et de « détournement de fonds destinés à l’intérêt public ».
Farid Aoulad Lahcen a déjà été poursuivi depuis 2014, en état de liberté, par une plainte de l’Inspection du Ministère des Affaires sociales de Hollande, dans le cadre d’une affaire de détournement des subventions de l’ordre de 15.000 Euros destinés au financement de projets de lutte contre la radicalisation ( Déradicalisation) des jeunes dans les Pays-Bas. Ces fonds détournés ont servi à financer des projets personnels de traduction et de publication d’un ouvrage sur l’histoire du Rif marocain.