Le Sommet des entrepreneurs de Chine et d’Afrique à Marrakech

 

Entre business et diplomatie de rapprochement

Maroc et Chine photo

La 1ère édition du Sino-African Entrepreneurs Summit (SAES) se tiendra ce 26 et 27 novembre à Marrakech. Evénement qui rassemble plus de 300 participants, venus du Maroc, d’Asie, et d’Afrique, il donnera naissance à une nouvelle stratégie de développement du partenariat triangulaire maroco-sino-africain. Le Maroc se positionne comme une plateforme essentielle de ce partenariat multisectoriel regroupant une multitude de pays du continent africain et l’Empire du milieu.

Le volume du commerce entre la Chine et les pays de l’Afrique est depuis quelques années dans une phase ascendante.  Les échanges entre les deux parties ont atteint les 100 milliards de dollars et les prévisions actuelles dépassent, largement,  ce volume. Plus de 1 600 entreprises chinoises investissent en Afrique, et ceci dans différents domaines.

En effet, cette première rencontre des plus grands entrepreneurs chinois et africains, organisée à Marrakech donnera lieu à une série de débats, d’échanges et de rencontres pour « bâtir un nouveau modèle de partenariat économique sino-africain ». Les participants et intervenants échangeront sur des sujets transversaux économiques et stratégiques – la dynamisation des partenariats entre secteurs privés, l’environnement des affaires en Afrique et les conditions clés d’un partenariat profitable et équitable, l’impact de l’initiative « One Belt One Road » sur le commerce sino-africain – mais aussi sectoriels – industrie manufacturière, agro-business, infrastructures, tourisme, immobilier et énergies renouvelables », souligne un communiqué du Ministère du commerce et de l’Industrie marocain.


De nombreux intervenants de premier plan ont confirmé leur venue, Whang Yanzhi, président du « Silk Road Fund », Wang Hao, président de Beijing Capital Group, Carlos Lopes, secrétaire-exécutif de l’UNECA, Chris Kirubi, PDG de Centum Investment du Kenya, Jun Liu, président d’Eagle Group, Jean Kacou Diagou, PDG de NSIA de la Côte d’Ivoire.

En réunissant un parterre de dirigeants de grandes entreprises africaines et chinoises, le forum constitue une plateforme privilégiée de rencontres et d’échanges devant favoriser les partenariats et investissements sino-africains et sino-marocains, notamment. Le Maroc, pays hôte du forum, se présente comme un hub attractif en matière d’investissements dans divers secteurs.

En plus des différents panels programmés, les délégués des pays africains présents exposeront aux acteurs économiques des opportunités  d’investissement dans leurs pays. Pour sa part , le Maroc présentera sous forme de séance plénière ses principales opportunités dans les secteurs agricole et agro-business, industriel et énergétique

Le Sommet sino-africain de Marrakech constitue le prolongement des initiatives lancées par le Maroc en Afrique, notamment pour mettre en œuvre, outre des stratégies de codéveloppement, un dialogue triangulaire et multilatéral.