A LA UNEMonde

Le sommet Trudeau/Biden marque une nouvelle ère des relations canado-américaines

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau et le président américain Joe Biden se sont entretenus virtuellement mardi dans le cadre de leur première rencontre bilatérale qui amorce une nouvelle ère des relations entre les deux pays.

«Les États-Unis n’ont pas d’ami plus proche que le Canada. C’est la raison pour laquelle mon premier appel en tant que président a été pour vous et ma première rencontre bilatérale a été avec vous», a indiqué le président Biden au début de ce sommet qui s’est tenu de manière virtuelle en raison de la pandémie.

Au cours de cette rencontre, MM.Trudeau et Biden ont «soudé l’amitié profonde et durable entre le Canada et les États-Unis en s’engageant à établir une feuille de route ambitieuse pour revitaliser et renforcer cette relation historique et réaliser le plein potentiel des deux pays», selon un communiqué du bureau du Premier ministre.

« Le Canada et les États-Unis entretiennent une relation extraordinaire qui transcende leurs frontières géographiques. Il est dans l’intérêt de tous de travailler ensemble afin d’améliorer nos pays et la vie de nos gens», a déclaré M. Trudeau.

Les discussions entre les deux dirigeants ont porté notamment sur la collaboration bilatérale dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, la relance économique, les changements climatiques et le racisme systémique. A cette occasion, ils ont exprimé leur engagement commun à lutter concrètement contre les changements climatiques. Une conférence ministérielle de haut niveau sera ainsi tenue prochainement pour harmoniser les politiques et les objectifs des deux pays afin de parvenir à la carboneutralité sur la majeure partie du continent nord-américain d’ici 2050.

« Le leadership américain nous a vraiment manqué depuis quelques années », a affirmé le Premier ministre.

Afin de favoriser une relance économique forte qui sera profitable à tous, les deux dirigeants ont convenu d’œuvrer au renforcement de la sécurité des échanges commerciaux et des chaînes d’approvisionnement essentielles aux deux nations. Ils ont aussi parlé de l’importance de contrer toutes les formes de racisme systémique, de discrimination et d’exclusion, notamment en adoptant des approches plus efficaces à l’égard de la sécurité des communautés, de la justice pénale et de l’application de la loi.

Les relations avec la Chine étaient aussi au menu de ces discussions. A ce sujet, le président Biden a réitéré l’engagement de son pays à faire cesser « la détention arbitraire de deux citoyens canadiens, Michael Kovrig et Michael Spavor».

Ont pris part à cette rencontre notamment la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland, le ministre des Affaires étrangères, Marc Garneau, ainsi que la vice-présidente, Kamala Harris, et le secrétaire d’État, Antony Blinken.

Le Canada et les États-Unis entretiennent l’une des relations commerciales les plus importantes du monde. Les deux pays partagent aussi la frontière la plus longue au monde, où des biens et services totalisant 2,7 milliards de dollars traversent tous les jours.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page