Le taux d’avancement des travaux d’aménagement de la RN9 a atteint 40%

Le taux d’avancement

Le taux d’avancement des travaux d’aménagement de la Route nationale n°9 (RN9) reliant Marrakech à Ouarzazate a atteint 40%, a indiqué, lundi dans la Province d’Al Haouz, le ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara.

M. Amara, qui effectuait une visite de terrain aux chantiers d’aménagement de cette route, a estimé que ce taux d’avancement des travaux est “satisfaisant”, relevant l’importance stratégique que revêt cet axe routier reliant Marrakech à Ouarzazate, du fait qu’il représente l’axe principal qui traverse la chaîne montagneuse du Grand Atlas et qui assure la liaison entre le Nord et les provinces situées au Sud-est du Royaume.

Dans ce cadre, le ministre a fait savoir que sa visite a ciblé notamment des tronçons ayant connu, après l’achèvement des travaux, des instabilités de plateforme sur la chaussée sous forme de fissures, qui sont dues aux glissements de terrains, et qui ont fait l’objet d’un “bon traitement dans un temps record”.

Ces travaux, poursuit M. Amara, visent à améliorer la sécurité sur cet axe routier et à faire des virages du col de Tichka des virages “stables n’ayant aucun impact négatif sur le trafic routier”.

Dans ce sens, il a souligné que cette route a connu un certain nombre de “problématiques relatives à des instabilités de plateforme sur la chaussée de certains tronçons routiers et sur lesquelles les services du ministère, les bureaux d’étude et les laboratoires travaillent d’arrache-pied afin d’y trouver des solutions appropriées et définitives”.


Lors de cette visite, M. Amara a pris connaissance de l’état d’avancement des chantiers d’aménagement de la RN9 reliant Marrakech à Ouarzazate ainsi que des dispositions entreprises pour accélérer le rythme de réalisation de ce projet.

Le ministre a, à cette occasion, suivi des présentations sur les différents lots relatifs à ce projet.

Le premier lot se rapporte au dédoublement de la route entre Marrakech et Ait Ourir entre les Points kilométriques (PK) 253 et 272, sur une longueur de 18 Km pour un coût global de 153 millions de DH (MDH).

Les travaux de la route sont achevés et l’état d’avancement des travaux de reconstruction et de dédoublement du pont sur Oued Ghmat au PK 262 a atteint 30%.


Le deuxième lot concerne l’aménagement et le renforcement de la voie de contournement de la ville d’Ait Ourir entre les PK 273 et 278 sur une longueur d’environ 5 Km pour un coût de 54 MDH, et dont les travaux d’aménagement de la route sont achevés, alors que le troisième lot a trait à l’aménagement, au renforcement et à l’amélioration du tracé de section reliant Ait ourir et Toufliht entre les PK 278 et 304 sur une longueur de 26 KM, pour un coût global de 238 MDH. Ce lot est en phase d’étude et le lancement de l’appel d’offres des travaux de réalisation est prévu dans les prochaines semaines.

Le quatrième lot est relatif à l’aménagement, au renforcement et à l’amélioration du tracé de la section reliant Toufliht et Taddart entre les PK 304 et 335 sur une longueur de 30,5 km pour un coût global de 413 MDH. L’état d’avancement des travaux de ce lot est à 65%.

Le cinquième lot concerne l’élargissement et l’amélioration du tracé avec la création de la 3ème voie entre Taddart 2 et le col de Tichka entre les PK 335 et 348 sur une longueur de 13,5 km pour un coût global de 202 MDH. Les travaux sont achevés en novembre 2016 et les travaux complémentaires de confortement de l’environnement de cette section ont atteint un taux d’avancement de 90%.

Le sixième lot se rapporte à l’aménagement, au renforcement et à l’amélioration du tracé de la section reliant le col de Tichka et Amerzgane entre les PK 348 et 403 sur une longueur de 54,5 km pour un coût global de 477 MDH, et dont l’état d’avancement des travaux de l’aménagement de la route est de 18%, alors que le 7ème lot est relatif à l’aménagement, au renforcement et à l’amélioration du tracé de la section reliant Amerzgane et Ait Zineb entre les PK 403 et 413 sur une longueur de 10 km pour un coût global de 65,4 MDH et dont les travaux de l’aménagement de la route sont en cours de démarrage.


Le dernier lot concerne le dédoublement de la section reliant Ait Zineb et Ouarzazate entre les PK 413 et 431 sur une longueur de 18 km pour un coût global de 229 MDH. Ce lot est en phase finale d’études du projet d’exécution.

Financé en totalité par le ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, le coût global du projet d’aménagement de la RN9 reliant Marrakech à Ouarzazate s’élève à 1,800 milliard de DH portant sur un linéaire de 177 km, avec construction et reconstruction de 24 ponts ainsi que le traitement de plusieurs points de glissement.

Ce projet consiste en l’élargissement et le renforcement de la route, l’aménagement de la route avec amélioration des caractéristiques en tracé en plan et en profil en long et création de la troisième voie pour les poids lourds au niveau des sections à forte pente, le dédoublement de la route sur 36 km avec création d’un terre-plein central (TPC) et aménagement de 27 carrefours et 20 arrêts de bus.

Il s’agit aussi de l’aménagement de bandes cyclables sur 21,7 km, de 07 aires de repos et de bandes d’arrêt d’urgences, de la construction de 24 ouvrages d’art en plus de travaux d’environnement (grillage de protection contre les chutes de pierres, murs de soutènement, cunettes, tranchées drainantes) et équipements et dispositifs de la sécurité routière.


L’achèvement de ce projet structurant est prévu en 2022.