Le taux de reproduction de la Covid-19 est de 1,2 depuis trois semaines

ministère de la Santé

Le taux de reproduction de la Covid-19 au Maroc est stable à 1,2 depuis trois semaines, a affirmé mardi, le ministère de la Santé.

Selon le bilan bimensuel relatif à la situation épidémiologique liée à la Covid-19, présenté par le chef de division des maladies transmissibles à la direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Abdelkrim Meziane Bellefqui, le taux de reproduction du virus est stable à 1,2 depuis trois semaines, sachant que l’ambition du ministère est de le faire baisser à -1.

A cet effet, M. Meziane Bellefqui a relevé qu’au cours de ces deux dernières semaines, le plafond symbolique des 100.000 cas d’infection a été atteint, de même que le plafond des 20.000 cas actifs et des 2.000 décès, mettant en avant l’élargissement du réseau de diagnostic de la Covid-19 par les laboratoires privés d’analyse de biologie médicale.

Le chef de division a indiqué qu’entre les trois périodes s’étalant du 15 au 30 août, du 31 août au 14 septembre et du 15 au 28 septembre, une augmentation du nombre de cas d’infection a été observée, passant de 22.158 à la mi-août, à 26.804 lors de la première moitié du mois de septembre, puis à 29.428 lors de la deuxième moitié du mois, notant qu’il s’agit d’une augmentation de près de 10% entre les deux dernières périodes.

Concernant le nombre de décès, le responsable a fait état d’une moyenne de 500 décès par quinzaine lors de ces trois périodes.


Il a, également, rappelé que jusqu’à lundi, le nombre de contaminations dans le Royaume a atteint 119.107 depuis le premier cas signalé le 2 mars, avec un le taux d’incidence cumulé de 328/100.000 habitants, ajoutant que le taux de guérison est de 81% et le taux de létalité de 1,8% avec pas moins de 2.113 décès recensés.

S’agissant de la répartition du taux d’incidence hebdomadaire pour chaque 100.000 habitants suivant les régions ces trois dernières semaines, M. Meziane Bellefqui a fait observer que les régions concernées par un taux d’incidence de 20/100.000 habitants sont Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Fès-Meknès, soulignant l’augmentation du nombre de régions enregistrant de 20 à 50/100.000 habitants, passant de quatre régions à la mi-septembre à sept régions actuellement.

En outre, les régions de Casablanca-Settat, Draâ-Tafilalet et Dakhla-Oued Eddahab ont enregistré plus de 50 infections/100.000 habitants.

Selon les statistiques, le Maroc occupe la 31-ème place au niveau mondial et la 2-ème en Afrique en ce qui concerne le nombre de tests, avec plus de 165.000 tests Covid-19 par semaine, avec une moyenne de 23.500 tests par jour, a-t-il fait savoir, précisant que le pourcentage des résultats positifs est en augmentation, passant de 5,9% le début du mois à 9,7%.


Par ailleurs, le responsable a déploré l’augmentation continue du nombre de décès, qui est passé de 125 en juillet, à 788 en août, pour atteindre 928 les 28 premiers jours de septembre.

Au niveau mondial et continental, le Maroc se classe 31-ème dans le monde et 2-ème en Afrique en ce qui concerne le nombre de contaminations et 39-ème mondialement et 3-ème en Afrique pour ce qui est du nombre des décès, a-t-il conclut.