Le torchon brûle entre Abdelilah Benkirane et Rachid Talbi Alami

La dispute est à son summum entre Rachid Talbi Alami et Abdelilah Benkirane. L’ancien chef du gouvernement a tenu des propos acerbes contre le Secrétaire Général du RNI, Aziz Akhannouch, en qualifiant son travail à l’intérieur de son parti de « bricolage ». L’actuel Ministre de la Jeunesse et Sports n’a pas tardé à réagir à cette sortie « irresponsable ».

« Les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyens discutent des événements ; les petits esprits discutent des gens ». Une citation de Eleanor Roosevelt que Rachid Talbi Alami a choisie, en marge de la session ordinaire du Conseil national du RNI, dimanche 27 janvier à Rabat, pour répondre à Abdelilah Benkirane. Ce dernier a qualifié le patron du RNI de responsable qui a fait son « entrée en politique par le biais de sa fortune », sans avoir « le gabarit d’un politique ».

→Lire aussi : Session ordinaire du conseil national du RNI, baptisée “Feu Omar Bouaida”

Interrogé à propos de ces charges violentes contre Akhannouch, Alami a répondu : « les propos auraient un effet lorsqu’elles seraient d’une personne sage et saine d’esprit ».