Le travail de la Fondation Orient-Occident au Maroc pendant la crise sanitaire du covid-19

foo

Dans le cadre de la crise sanitaire liée au Covid-19, la Fondation Orient-Occident, préoccupée par la santé de ses bénéficiaires et de ses salariés, suit pleinement les mesures préventives recommandées par les autorités sanitaires nationales afin de limiter la propagation du virus. Le travail de la Fondation en cette période de confinement s’articule désormais autour de trois pôles principaux.

FOO

Tout d’abord, le pôle SOS Migrants permet à la Fondation de continuer son assistance sociale et psychologique à travers des permanences téléphoniques. Etant donnée la gravité de la situation qui s’apparente à une catastrophe humanitaire, une cellule d’écoute supplémentaire a été expressément mise en place. De plus, l’équipe de la Fondation s’engage à assurer une assistance en cas d’hospitalisation. Une distribution alimentaire et une assistance au logement sont également prévues dans le plan SOS Migrants.

FOO

Le deuxième pôle est celui de F Radio, la radio de la Fondation, qui s’est lancée dans un programme de sensibilisation à la problématique du Covid-19 et de prévention en insistant sur les bonnes pratiques à adopter pour se protéger efficacement. Elle invite tout auditeur à participer aux lives, poser des questions concernant la crise sanitaire ou suggérer des thématiques à aborder lors des prochaines émissions. Pour y répondre, des médecins, des partenaires et d’autres acteurs institutionnels engagés dans le domaine de la migration sont invités à l’émission.

FOO

Enfin, l’atelier textile, Migrants du Monde, a été réorienté vers la production de masques permettant à tout un chacun de s’équiper afin de respecter les mesures de précaution prévues par le gouvernement marocain. Cette réorientation permet entre autre aux femmes couturières migrantes de travailler en cette période de perte d’emplois.

Le Maroc compte plus de 35 000 réfugiés, migrants et demandeurs d’asile ayant été plongés dans des situations de détresse et de précarité en raison de la crise sanitaire. La Fondation se donne pour objectif de venir en aide à plus de 10 000 d’entre eux. Jusqu’à présent, elle a effectué une distribution d’environ 900 paniers alimentaires et 1000 masques. Elle poursuit son travail avec un rythme de distribution de 300 paniers par jour. La Fondation espère pouvoir continuer à mener son activité dans cette lignée afin de répondre aux besoins des plus nécessiteux tout au long de cette période de confinement et limiter la crise humanitaire actuelle.