A LA UNECoronavirus

Le vaccin Pfizer-BioNTech n’est pas lié à des décès post-vaccination

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a affirmé vendredi que le vaccin Pfizer/BioNTech contre le coronavirus n’a pas de lien avec les décès post-vaccination signalés, y compris pour les personnes âgées et fragiles.

“Le comité de sécurité de l’EMA (PRAC) a procédé à une analyse des cas et a pris en compte la présence d’autres conditions médicales et le taux de mortalité pour les groupes d’âge correspondants dans la population générale. Il a conclu que les données ne montraient pas de lien avec la vaccination avec Comirnaty (vaccin Pfizer-BioNTech, ndlr) et que les cas ne soulevaient pas de problème de sécurité”, indique l’EMA dans un communiqué.

Dans sa première mise à jour sur la sécurité du vaccin Pfizer-BioNTech, l’EMA a conclu que les données “sont cohérentes avec le profil de sécurité connu du vaccin et qu’aucun nouvel effet secondaire n’a été identifié”.

Les signalements d’occasionnelles réactions allergiques graves ne vont pas au-delà de ce qui avait déjà été découvert à propos de cet “effet secondaire connu”, d’après l’Agence européenne des médicaments.

“L’innocuité et l’efficacité de Comirnaty continueront d’être surveillées au fur et à mesure de son utilisation dans les États membres et dans le monde, par le biais du système de pharmacovigilance de l’UE, des études supplémentaires de la société et des études indépendantes coordonnées par les autorités européennes”, ajoute-t-on.

Selon l’EMA, ces mesures “permettront aux régulateurs d’évaluer rapidement les données provenant de diverses sources et de prendre les mesures réglementaires appropriées pour protéger la santé publique, si nécessaire”.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page