Le vice-premier ministre algérien déclare que la transition fera de l’Algérie « une démocratie à l’égal des grandes démocraties du monde »

Le vice-premier ministre algérien déclare que la transition fera de l’Algérie « une démocratie à l’égal des grandes démocraties du monde »

Par Saad Bouzrou

Le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra, a commenté, lors d’un entretien avec RFI, la décision du président algérien de ne pas briguer un cinquième mandat et de reporter les élections présidentielles, censées avoir lieu le 18 avril prochain.

Nouvellement nommé vice-premier ministre par Abdelaziz Bouteflika, Ramtane Lamamra a qualifié, lors d’un entretien avec Radio France International (RFI), les annonces faites par le président sortant de « tournant le plus important de l’Histoire de l’Algérie depuis 1962 ». Selon lui, la transition fera de l’Algérie « une démocratie à l’égal des grandes démocraties du monde ».

→Lire aussi : Les Algériens tiraillés entre joie et inquiétude après la renonciation de Bouteflika à la présidentielle

Le vice-premier ministre a déclaré également que « le Président a annoncé un certain nombre d'orientations d'ordre stratégique ». « D'abord, c'est la conférence nationale, inclusive et indépendante, qui adoptera la Constitution et fixera souverainement la date de l'élection présidentielle », a-t-il expliqué, avant d’ajouter, en réponse à une question sur la fin de l’ère de Bouteflika, que « C’est l’ouverture d’une ère nouvelle pour l’Algérie et le peuple algérien. Toutes les Algériennes et tous les Algériens ne peuvent que s’en féliciter. »

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :