A LA UNERégions

Le vignoble Doukkali, un levier essentiel du développement rural

La culture de la vigne, une filière à fort potentiel de croissance, constitue un levier indéniable pour le développement rural dans la région des Doukkala qui comprend les provinces d’El Jadida et Sidi Bennour.

La culture de la vigne occupe une place de choix dans la région des Doukkala et dans le vignoble national. La superficie réservée à cette culture représente 27% de la superficie nationale et participe à hauteur de 23 % à la production nationale en raisin de table.

La superficie plantée en vigne s’élève à 13.267,6 Ha dont 32% dans la province d’El Jadida et 68% dans la province de Sidi Bennour. Le secteur viticole Doukkali s’étend sur une superficie de 12.855 ha englobant 10.000 exploitations dans la zone bour marginale des Doukkala et 161,6 HA pour la zone irriguée, tandis que 251 Ha relèvent d’une société privée opérant dans l’industrie de transformation.

La superficie cultivée par la vigne est composée essentiellement (99 %) de cépage « Doukkali », le reste du vignoble de la région soit près de 1% compte des variétés italiennes et françaises importées.

La viticulture repose sur la technique de culture traditionnelle de la vigne mais aussi la production de cépages en serres.

La culture de la vigne assure actuellement une production d’environ 40.000 tonnes /an, commercialisée au niveau des marchés locaux et nationaux et le produit constitue une ressource financière non négligeable pour la population rurale dans la région de Doukkala.

La Direction Régionale de l’Agriculture de Casablanca Settat œuvre pour appuyer et accompagner le secteur viticole doukkali en vue de le développer et valoriser le potentiel viticole et le produit de terroir.

→ Lire aussi : La culture des raisins couvre 13.000 ha dans les provinces d’El-Jadida et Sidi Bennour

Abderrahmane Naili, directeur régional de l’Agriculture de Casablanca Settat, a indiqué dans une déclaration à la MAP que la DRA a développé un projet, dans le cadre du pilier II du Plan Maroc Vert pour sauvegarder et développer le cépage Doukkali et valoriser le produit.

Ce projet, a-t-il dit, vise la mise à niveau du vignoble existant, le renouvellement et le rajeunissement des vergers de vignoble (4450 HA), l’amélioration de la productivité de 3 à 4 T/ha et par conséquent l’augmentation de la production de 40.000 à 50.000 T, soit une augmentation de 30%, l’amélioration des conditions de commercialisation et du Chiffre d’affaires de 50 %, ainsi que la création de 50.000 offres d’emploi supplémentaires.

Il a, de même, noté que le projet comprend également la création d’une unité de valorisation et d’un entrepôt pour la collecte, le stockage et la valorisation du produit du raisin doukkali à travers l’accompagnement des producteurs en facilitant leur organisation dans le cadre de coopératives et d’un groupement d’intérêt économique afin de développer cette chaîne de production et réduire les problèmes de commercialisation du produit et la domination des intermédiaires.

Il a ajouté que les producteurs ont été organisés dans le cadre de 15 coopératives et groupements d’intérêt économique, avec un appui technique et la mise à disposition de matériel agricole pour développer la filière.

Dans une déclaration similaire, Nabil Riteb, un producteur de la région de Boulaouane, réputée pour sa production de raisins, a mis en avant les qualités du raisin de la région des Doukkala qui offre un goût assez particulier et ses grappes sont très appréciées des consommateurs.

Il a toutefois relevé que les conditions climatiques défavorables (Chergui et propagation de certaines maladies), ont eu relativement un impact sur le secteur des raisins sur fond d’épisodes de sécheresse que la région des Doukkala a connu au cours des dernières années.

Il a, dans ce sens, appelé les responsables du secteur à prendre des mesures urgentes, pour promouvoir la filière du cépage Doukkali notamment le rajeunissement des vergers, et la recherche de solutions alternatives pour la commercialisation, d’autant plus que les producteurs subissent chaque année des pertes financières en raison de l’accumulation du produit et la moisissure et des pratiques de monopole des intermédiaires.

Il convient de noter que le raisin des Doukkala qui a des vertus nutritionnelles bénéfiques pour la santé, est cultivé dans de nombreuses régions de Doukkala, notamment Boulaouane, Oueld Frej, Bni Hilal, Oulad Amrane, Aounate et Zemamra.

Le raisin Doukkali a été récompensé au Salon International de l’Agriculture en 2014 (SIAM) du Label « I.G » Indication Géographique.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page