LeBron James et Serena Williams nommés athlètes de la décennie

LeBron James
LeBron James

Les Américains LeBron James et Serena Williams ont été nommés athlètes masculin et féminin de la décennie par l’Associated Press.

La star de Basketball des Los Angeles Lakers a battu le joueur de football américain des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, Tom Brady, le sprinter jamaïcain Usain Bolt, le sextuple Ballon d’Or de football Lionel Messi et le nageur américain Michael Phelps.

“Il y a dix ans, je venais d’avoir 25 ans. Je suis sur le point d’avoir 35 ans et je suis juste dans un meilleur (endroit) de ma vie et j’ai une meilleure compréhension de ce que je veux retirer de la vie”, a déclaré James à propos du prix.

Au cours des 10 dernières années, Brady a remporté trois Super Bowls, ce qui rend presque impossible de rester candidat au titre pendant les prochaines années. Bolt et Phelps ont remporté respectivement six et neuf médailles d’or olympiques. Messi a été six fois champion de la Liga, double vainqueur de la Ligue des champions et cinq fois récipiendaire du Ballon d’Or.

Cependant, aucun des quatre n’a eu un impact sur leur sport comme James l’a fait, selon l’AP.


→ Lire aussi : Globe Soccer Awards 2019 : les Marocains Abderrazak Hamdallah et Ashra…

James a atteint huit finales consécutives de NBA et a remporté trois titres. Son plus grand triomphe est sans doute venu en 2016, quand il a amené les Cavaliers de Cleveland leur premier championnat lors d’une finale contre les Warriors de Golden State, auteurs de 73 victoires.

De son côté, Williams a remporté une douzaine de titres en simple du Grand Chelem – aucune autre femme n’en avait eu plus de trois au cours des 10 dernières saisons – et a réussi à trôner pendant trois ans et demi d’affilée au classement WTA.

“Quand les livres d’histoire sont écrits, il se pourrait que la grande Serena Williams soit la plus grande athlète de tous les temps. … J’aime l’appeler “Serena Superpowers. Indépendamment de l’adversité et des chances qui lui font face, elle croit toujours en elle-même”, a déclaré Stacey Allaster, PDG de la WTA de 2009 à 2015 et maintenant directrice générale du tennis professionnel à l’US Tennis Association, qui dirige l’US Open.


“Qu’il s’agisse de problèmes de santé; revenir; avoir un enfant; en mourir presque – elle a tout enduré et elle est toujours en forme au championnat”, a relevé Allaster, ajoutant que “son bilan parle de lui-même”.

La gymnaste américaine Simone Biles, l’athlète féminine AP de l’année 2019, a terminé deuxième derrière Williams pour le titre de la décennie, suivie de la nageuse Katie Ledecky. Deux coureuses de ski suivaient, Lindsey Vonn terminant quatrième et Mikaela Shiffrin cinquième.