Législatives 2016: Le RNI vise un taux de croissance économique annuel entre 4,5% et 5,5% dans son programme électoral

Législatives 2016: Le RNI vise un taux de croissance économique annuel entre 4,5% et 5,5% dans son programme électoral

 Le Rassemblement national des indépendants (RNI) vise dans son programme électoral pour les législatives du 7 octobre prochain un taux de croissance économique annuel entre 4,5% et 5,5% et une croissance non agricole de plus de 4%, a affirmé, Salaheddine Mezouar, président du RNI.

Ce programme ambitionne également de maintenir le déficit budgétaire entre 2% et 3% et de faire baisser le taux de chômage à moins de 8% à l'horizon 2021, a fait savoir M. Mezouar lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation du programme électoral de son parti.

Le RNI s’engage à porter l’investissement du budget général à 60 milliards de dirhams, tout en prenant en considération la répartition régionale, a précisé M.Mezouar, notant que le programme de son parti ambitionne de relever trois défis essentiels, à savoir la croissance, l’emploi et les services sociaux, et ce à travers l’augmentation du niveau des investissements nationaux et étrangers.

Le président du RNI a fait observer que "depuis l'année 2008, le Maroc a fait face à deux grands chocs avec beaucoup de sérénité", faisant référence à la crise économique et financière de 2008 et le mouvement du printemps arabe.

Ainsi, le renforcement de la résilience du modèle marocain face aux enjeux internationaux actuels et futurs constitue un défi majeur pour le RNI, a-t-il souligné.

Sur le plan politique, a-t-il poursuivi, le programme du RNI vise à renforcer les acquis de la Constitution de 2011 sur le plan institutionnel à travers une plus grande synergie et coopération entre les différents pouvoirs ainsi que de fournir le soutien matériel et l’encadrement technique et procédural en vue d’accélérer la mise en œuvre de la régionalisation avancée, ajoutant que son parti s’engage également à assurer une synergie sociétale dans les affaires publiques.

Il a ajouté que le programme suggère le renforcement du rôle de l’Etat en matière de coordination des politiques publiques et d’encouragement de l’investissement ainsi que de promouvoir la culture démocratique et la participation citoyenne à l’action publique.

Lors de cette conférence de presse, plusieurs membres du parti se sont arrêtés sur les 5 chantiers prioritaires du programme électoral, à savoir l’éducation, la santé, l’emploi, la jeunesse et la solidarité.

Ils ont insisté, dans ce registre, sur la nécessité de réformer le système éducatif, d’améliorer les services de santé, de mettre en place un nouveau modèle permettant la création d’emploi et de renforcer la solidarité envers les personnes âgées et les personnes à besoins spécifiques.

Et d’ajouter que le programme ambitionne d’améliorer l’efficience de l’administration et des institutions publiques, d’achever la réforme du système de la justice, de déployer une stratégie intégrée pour promouvoir les espaces de vie en milieux rural et urbain et d’adopter une politique culturelle et médiatique ouverte.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :