Législatives en Roumanie: les sociaux-démocrates en tête mais les Libéraux restent confiants

Roumanie

Le Parti libéral du Premier ministre roumain sortant, Ludovic Orban, a été battu par les sociaux-démocrates (PSD, opposition) aux législatives tenues dimanche en Roumanie selon des résultats portant sur 90% des bureaux de vote, mais les libéraux pro-européens sont toujours favoris pour former le futur gouvernement.

Ecarté du pouvoir fin 2019 par une motion de censure, le PSD qui a déjoué les sondages et créé la surprise en arrivant en tête du scrutin, a recueilli environ 30% des voix, d’après ces résultats publiés lundi par l’autorité électorale.

Le parti libéral (PNL) donné gagnant par les sondages pré-électoraux, n’a pour sa part obtenu que 25,5% des suffrages.

Cette formation bien qu’affaiblie par les législatives, devrait pouvoir bâtir la coalition majoritaire dont elle ne dispose pas aujourd’hui.

Ludovic Orban devrait pouvoir former un gouvernement majoritaire grâce à des appuis au centre. Il devrait s’allier avec les réformistes de l’alliance USR-Plus, créditée de 15% des voix.


Avant le scrutin, c’était d’ailleurs le scénario avancé par le chef de l’Etat Klaus Iohannis, issu du PNL. Il avait assuré qu’il ne demanderait pas au parti social- démocrate de former un gouvernement, quel que soit son score aux élections.

Seuls deux autres partis ont franchi la barre des 5% pour entrer au Parlement: une formation nationaliste AUR (9%), et le parti de la minorité magyare, UDMR (6%).

Ce dernier, qui a déjà appuyé par le passé des gouvernements de centre droit, s’est déclaré prêt à former une alliance avec le PNL à l’issue du vote de dimanche.

Plus de 18 millions d’électeurs étaient attendus aux urnes, mais seul un Roumain sur trois a voté, une abstention record pour des législatives, selon l’autorité électorale.


( Avec MAP )