L’émir de Dubaï teste un vaccin expérimental contre la Covid-19

Dubaï

L’émir de Dubaï, cheikh Mohammed ben Rached Al-Maktoum, s’est fait inoculer un vaccin expérimental contre le nouveau coronavirus, indique mardi son compte Twitter.

Cheikh Mohammed, qui est également Premier ministre des Émirats arabes unis, est le dernier d’une série de responsables du Golfe à tester un tel vaccin.

Le souverain de Dubaï a mis en ligne une photo le montrant en train de se faire vacciner. “Nous souhaitons à tous sécurité et bonne santé, et nous sommes fiers de nos équipes qui ont travaillé sans relâche pour rendre le vaccin disponible aux Émirats arabes unis”, a-t-il commenté.

Il n’a pas précisé quel type de vaccin il s’était fait inoculer.

Le chinois Sinopharm a entamé la troisième phase des essais d’un vaccin contre le Covid-19 aux Émirats arabes unis en juillet.


La Russie a également développé un vaccin contre le Covid-19.

Les Emirats arabes unis, formés de sept émirats, ont enregistré plus de 136.000 cas, dont 503 décès jusqu’ici.

Cheikh Abdallah ben Zayed Al-Nahyane, ministre des Affaires étrangères des Emirats, et le vice-Premier ministre, cheikh Saif ben Zayed Al-Nahyane, figurent parmi plusieurs autres responsables qui ont testé un vaccin expérimental.

En septembre, le Bahreïn a indiqué que son prince héritier, Salmane ben Hamad Al-Khalifa, avait participé aux essais de la troisième phase du vaccin Sinopharm.


Cette société espère que son vaccin sera approuvé dès la fin de l’année.

( Avec AFP )