ban600
credit agricol

L’ensemble espagnol Sexteto Barbieri à Fès, voyage à l’univers de la zarzuela

L’ensemble espagnol Sexteto Barbieri à Fès, voyage à l’univers de la zarzuela

L’ensemble espagnol Sexteto Barbieri a gratifié, mercredi soir à Dar Batha à Fès, le public d‘un concert mémorable et authentique, un voyage musical en Espagne du début du 20-ème siècle.

Ce spectacle, intitulé ‘’une nuit de zarzuela au café-concert’’, s’inscrit dans le cadre de la deuxième édition du programme ‘’visages, culture espagnole aujourd’hui’’, initié par le ministère de la Culture et des sports d’Espagne en partenariat avec le ministère de Culture et de la communication du Maroc.

Le pianiste Daniel del Pino et son quintette à cordes (violon, alto, violoncelle et contrebasse), formé par des solistes des orchestres classiques espagnoles et nationaux de la RTVE, a offert un voyage tout en douceur à l’univers de la zarzuela. Une belle occasion pour le public de la cité Idrisside de découvrir un genre musical espagnol, riche en harmonies et mélodies gaies et colorées.

La troupe espagnole, qui a vite conquis ses fans par des chants nostalgiques, a brillé de mille feux en enchainant de nombreux tubes à succès, dont des morceaux de Fernández Caballero, Luna, Barbieri, Moreno Torroba et Falla tout en évoquant l'atmosphère des cafés-concerts.

La troupe musicale très jeune et vivace, fortement ovationnée, a fait vibrer le temps de cette soirée un public hétéroclite composé de jeunes et de moins jeunes de diverses nationalités.

S’exprimant à cette occasion, le directeur de l'Institut Cervantès de Fès, Oscar Pujol, a indiqué que la zarzuela est un genre musical qui était populaire en Espagne au début du 20ème siècle, rappelant que ‘’c’était aux cafés-concerts qu’il était habituel d'écouter de la musique espagnole en général et de la zarzuela en particulier, une musique écrite ou arrangée pour le format sextet avec piano’’.

→ Lire aussi : Rabat: ouverture de la 2-ème édition de “Rencontre et dialogue des villes historiques et culturelles sino-étrangères”

Ce style, a-t-il dit, est devenu si courant que pratiquement toute la littérature dite de ‘’genre mineur’’ est transcrite pour ce format de musique de chambre, peu conventionnelle.

Pour le pianiste du groupe, Daniel del Pino, la zarzuela est une musique d’opérette typiquement espagnole et qui est chantée et dansée de manière très festive.

Ce genre musical était très caractéristique d’une époque où il n’y avait pas de moyens pour faire de grandes productions, mais uniquement de petits concerts ou cafés-concerts avec des groupes très réduits, a-t-il ajouté.

Del Pino a exprimé joie de se produire à Fès, notant que cette tournée au Maroc est ‘’très nostalgique’’ pour lui, du fait qu’il a passé sept ans durant son enfance à Rabat et c’est là où il a commencé ses études de piano.

Le programme ‘’visages, culture espagnole, aujourd’hui’’ comprend plus d’une centaine d’événements culturels multidisciplinaires dans douze villes du Royaume entre les mois de septembre et décembre de 2018.

Sexteto Barbieri qui effectue actuellement une tournée au Maroc, s’est produit mardi à Oujda et se produira également vendredi à Rabat.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :