A LA UNEMonde

Les Afghanes pourront étudier à l’université, mais dans des classes non mixtes

Le ministre par intérim de l’enseignement supérieur du gouvernement taliban, Abdul Baqi Hazzani a affirmé, dimanche, que les femmes afghanes pourraient se rendre à l’université pour étudier, mais dans des classes non mixtes.

Les Afghans « pourront continuer leurs études supérieures en accord avec la charia (loi islamique) en sécurité, sans que les femmes et les hommes ne soient mélangés« , a-t-il annoncé lors d’une réunion à Kaboul.

Les talibans veulent créer « un programme d’enseignement islamique et raisonnable, en accord avec nos valeurs islamiques, nationales et historiques, et, d’un autre côté, être capable de rivaliser avec les autres pays« , a-t-il ajouté.

→ Lire aussi : Afghanistan: Dernière ligne droite des évacuations à l’aéroport de Kaboul

Les filles et garçons seront également séparés aux niveaux primaire et secondaire, ce qui est déjà très répandu à travers le pays.

A la fin des années 90, les talibans avaient exclu les femmes de la sphère publique et les divertissements comme le cerf-volant ou le cinéma ont été interdits, et des punitions brutales ont été imposées — comme la lapidation pour ceux accusés d’adultère.

Les talibans n’ont pas encore annoncé leur nouveau gouvernement, arguant qu’ils attendaient la fin du retrait des troupes étrangères.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page