Les allégations relatives à l’enlèvement de Chafik Omerani sont “dénuées de tout fondement” (Procureur)

Tribunal pénal de première instance de casablanca

Les allégations relayées sur les réseaux sociaux selon lesquelles M. Chafik Omerani a été enlevé sont “dénuées de tout fondement”, a annoncé dimanche le procureur du Roi près le Tribunal pénal de première instance de Casablanca.

L’intéressé était recherché pour son implication présumée dans des actes à caractère criminel, en publiant une série de vidéos portant outrage à des institutions constitutionnelles, des corps constitués et des fonctionnaires publics, indique le Procureur du Roi dans un communiqué.

Après avoir été interpellé le 06/02/2021 et informé de ses droits, il a été placé en garde à vue, ajoute la même source, précisant que sa famille, en la personne de son frère M. Mohamed Omerani, a été informée de cette procédure. L’enquête se poursuit sous la supervision du parquet compétent et dans le strict respect des procédures juridiques, précise le Procureur du Roi.

Avec MAP