Les Ambassadeurs des pays africains ont effectué un déplacement en LGV

M. Mohcine Jazouli, Ministre Délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale chargé de la Coopération Internationale, a effectué un déplacement, le 30 janvier 2019, en LGV de Rabat vers Tanger avec les Ambassadeurs des pays Africains. A cette occasion, les Ambassadeurs ont pu visiter les deux gares de Rabat Agdal et de Tanger puis ils se sont rendus au Port de Tanger Med.

« C’est toujours pour moi un grand plaisir d’accueillir les Ambassadeurs des pays de notre continent : chacune de nos rencontres renforce un peu plus ce pont que nous construisons pour aller, ensemble, plus loin et plus vite. » a déclaré le ministre, avant de rappeler aux Ambassadeurs africains que « la Ligne à Grande Vitesse (LGV) que nous prenons aujourd’hui – que les Marocains ont baptisé Al Boraq en référence au coursier fantastique venu du paradis, monture des prophètes – symbolise la détermination du Royaume pour consolider le développement économique et social du Maroc et assoir le leadership de notre continent.»

→Lire aussi : Mouhcine Jazouli ou « Monsieur Afrique » !

Mohcine Jazouli a ensuite mentionné que ce projet est un élément d’une vision d’ensemble qui a complètement transformé la région nord du Maroc :

Déploiement du réseau autoroutier ;

Développement de zones touristiques ;

Harmonisation du tissu urbain ;

Établissement de zones industrielles et de zones franches ;

Développement de pôles d’excellence autour de l’automobile ;

« Le Port de Tanger Med – que nous allons visiter plus tard – est le cœur battant de cette stratégie Royale pour le Maroc, pour la région du nord en particulier et qui ouvre des perspectives prometteuses pour notre continent. » a-t-il poursuivi. Il a ensuite souligné qu’en quelques années seulement, à peine 8 ans, le Port de Tanger Med s’est imposé comme le premier port africain sur l’activité conteneur. Tanger Med est devenu la première plateforme marocaine pour les flux d’import et d’export, dont la valeur globale traitée en 2018 s’élève à 317 milliards de DH (33 milliards USD). Avec l’ouverture prochaine du Port de Nador Med West, le Maroc offrira à l’Afrique l’une des plus grandes plateformes logistiques d’avenir aux standards mondiaux.

→Lire aussi : Mohcine Jazouli à la 2ème édition des Panafricaines : « La stratégie marocaine de migration entend s’affranchir de toute posture imposée par l’extérieur »

 « Ces grands projets, ces réalisations, traduisent l’adage qui dit : « Quand on veut, on peut ». a-t-il dit.

Le ministre délégué a enfin mis en évidence les relations entre le Maroc et les pays africains : « Excellences, vous le savez bien, que ce soit sur le plan politique, économique ou social, le Maroc veut porter à bout de bras la co-émergence de l’Afrique parce que nous sommes convaincus, au Maroc, qu’ensemble on peut faire de l’Afrique le lieu de la croissance mondiale de demain au profit de nos populations. »