A LA UNESociété

Les autorités consulaires de Séville se rendent auprès des saisonnières marocaines

Une délégation consulaire marocaine a visité, lundi, une des exploitations agricoles, leader du secteur des fruits rouges dans la région de Huelva pour s’arrêter sur les conditions d’accueil et de travail des saisonnières marocaines recrutées dans le cadre du programme maroco-espagnol de migration circulaire.

La délégation, comprenant notamment le consul général du Maroc à Séville Charif Cherkaoui, a rencontré des représentants des autorités locales de la province de Huelva ainsi que le représentant d’un syndicat agricole local. Au cours de cette rencontre, les différentes parties ont examiné les moyens d’entourer cette opération de toutes les conditions de succès. L’accent a été mis, du côté marocain, sur l’importance de la mise en place d’un mécanisme d’accompagnement des ouvrières marocaines, tout au long de la campagne agricole ainsi que le respect des termes des contrats de travail paraphés au Maroc. Dans ce cadre, M. Cherkaoui a réitéré l’engagement du gouvernement auprès des ouvrières agricoles marocaines et sa mobilisation afin de leur garantir les meilleures conditions d’emploi et d’accueil. De son côté, Antonio Alvarado, en sa qualité de représentant de la sous-délégation du gouvernement à Huelva a mis en exergue les excellentes relations entre le Maroc et l’Espagne, « un atout important pour mener à bien ce projet exemplaire de coopération bilatérale et ce malgré les contraintes dictées par l’épidémie de la covid-19 ».

Dans une déclaration à la MAP, Ignacio Marquez Robles, directeur de développement à l’exploitation agricole « Surexport », a exprimé sa satisfaction quant aux résultats de la campagne agricole et salué l’engagement de la main d’œuvre marocaine.

“Nous sommes très satisfaits du déroulement de la campagne, malgré le contexte délicat dans lequel nous évoluons. Grâce à la collaboration des autorités marocaines, nous avons pu bénéficier des ressources que nous avons sollicitées », s’est-il félicité. Ce responsable managérial espagnol, dont l’entreprise emploie environ 1200 saisonnières marocaines durant cette saison, a montré l’entière satisfaction de son entité quant au déroulement de la saison agricole et de l’engagement des autorités du Maroc et de l’Espagne pour contribuer à sa réussite.

Il a également exprimé le souhait d’approfondir davantage cette coopération. « A travers sa présence au Maroc dans plusieurs sites, Surexport souhaite fidéliser cette main d’œuvre marocaine en lui offrant la possibilité de travailler aussi dans ses plateformes marocaines, une fois leur contrat arrive à terme en Espagne », a-t-il affirmé. Durant cette visite, la délégation consulaire a passé en revue avec la partie espagnole les différentes questions en relation avec l’amélioration de la campagne de sensibilisation au profit des saisonnières. Concernant les conditions d’accueil, les représentants de l’entreprise Surexport ont indiqué que leur structure a fait appel aux services de deux médiatrices d’origine marocaine afin de veiller au bien-être des saisonnières durant leur séjour.

Présent à cette réunion, Felix Sanz, représentant de l’Association agraire des jeunes agriculteurs ASAJA-Huelva a mis l’accent sur l’importance de cette opération de recrutement, qui remonte à 20 ans déjà. Le représentant associatif a loué l’engagement des saisonnières marocaines ainsi que leur rôle primordial dans la réussite de cette campagne. Le chargé du département de recrutement de la main d’œuvre étrangère auprès de ce syndicat local s’est félicité, à son tour, de l’évolution positive de cette campagne et ce, malgré les conditions liées à la crise sanitaire.

Au terme de cette réunion, la délégation consulaire a rencontré les femmes marocaines pour leur rappeler le soutien de leur pays et les efforts d’accompagnement du gouvernement afin d’améliorer les conditions de leurs séjour en Espagne.

A ce propos, l’entreprise espagnole a assuré aux autorités consulaires marocaines qu’elle a mis en place une logistique adaptée afin de faciliter le déplacement des ouvrières marocaines et rendre agréable leurs conditions de séjour.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page