Les barrages gérés par l’ABHOER remplis à 17,58%

barrages

Les retenues des neuf principaux barrages gérés par l’Agence du Bassin Hydraulique de l’Oum Er Rbia (ABHOER) ont atteint, à ce jour, 869,4 millions de mètres cubes, soit un taux de remplissage de 17,58%, selon la situation journalière des principaux grands barrages du Maroc.

Ce niveau est inférieur à celui enregistré durant la même période de l’année 2020, durant laquelle les retenues de ces ouvrages se sont élevées à environ 1,35 milliard de mètres cubes, soit un taux de remplissage de près de 27,29%.

Dans le détail, le barrage Al Massira affiche la plus importante retenue avec un volume atteignant 331,2 millions de mètres cubes et un taux de remplissage de 12,5%.

Au 27 janvier de l’année passée, la retenue de ce barrage s’élevait à 459,3 millions de mètres cubes, soit un taux de remplissage de 17,3%.

Le Barrage de Bin El Ouidan vient en deuxième position avec une retenue de 262 millions de mètres cubes, soit un taux de remplissage de 21,6% contre 40,6% à la même date de l’année dernière (493 millions m3).


Il est talonné par le barrage Ahmed El Hansali dont la retenue affiche 157,1 millions de mètres cubes, soit un taux de remplissage de 23,5%.

Avec un volume de plus de 750 millions de mètres cubes, ces trois barrages regroupent à eux seuls plus de 86% des retenues disponibles dans les principaux barrages relevant du champ d’action de l’Agence du Bassin Hydraulique de l’Oum Er Rbia.

Le barrage Hassan 1er arrive quatrième avec une retenue de 49,6 millions de mètres cubes suivi de Moulay Youssef avec un volume de 48,4 millions de mètres cubes. Ces deux barrages présentent des taux de remplissage respectifs de 21% et 33,9%.

Les retenues des barrages Aït Messoud et Daourat ont atteint respectivement 13,2 millions de mètres cubes et 5,1 millions de mètres cubes alors que les barrages de Sidi Driss et de Sidi Said Maachou affichent respectivement des taux de remplissage de 70,3% et de 100% avec des retenues respectives de 1,7 et 1,1 million de mètres cubes.


La région de Béni Mellal-Khénifra dispose de 15 principaux barrages sur un total de 145 grands barrages que compte le Royaume. D’une capacité totale de 3,5 milliards de mètres cubes, ils peuvent irriguer jusqu’à 500.000 hectares.

Aussi, deux grands barrages seront construits dans la région, celui de Tagzirth dans la province de Beni Mellal d’une capacité de 85 millions de mètres cubes et celui de Tioughza, province d’Azilal (160 millions m3).

Et quelque 61 petits barrages sont programmés dans les cinq provinces de la région. 27 à Azilal, 10 à Beni Mellal, 20 à Khénifra, 03 à Khouribga et 01 barrage à Fkih Ben Salah.

( Avec MAP )