Les chauffeurs de taxis de Madrid décident de mettre fin à leur grève

taxis

Les chauffeurs de taxis de Madrid ont voté mardi pour l’arrêt de leur grève entamée le 21 janvier dernier pour protester contre la réglementation actuelle régissant le secteur des voitures de transport avec chauffeur (VTC).

Cette décision a été adoptée grâce aux voix de 53,9% des professionnels du secteur du taxi de la capitale espagnole ayant participé au référendum organisé ce même jour à cet effet, alors que 44,9% des chauffeurs ont voté pour la poursuite de la grève illimitée, ont indiqué des représentants des principales associations du secteur lors d’une conférence de presse.

→ Lire aussi : Les taxis de Madrid et Barcelone poursuivent leur grève illimitée

Le référendum a été convoqué après le refus de la mairie de Madrid de réguler, de manière immédiate, le secteur des VTC. Pour le président de la Fédération professionnelle du taxi de Madrid, Julio Sanz, le taux de participation à ce référendum a été inférieur à celui affiché lors de la consultation du 16 janvier dernier, qui a connu la participation de plus de 8.000 professionnels.

Les chauffeurs de taxis circuleront de nouveau dans les rues de Madrid à partir de mercredi, a-t-il précisé.


Les représentants du secteur du taxi exigeaient des autorités régionales une stricte régulation des services des VTC, demandant qu’ils soient réservés avec une avance minimum, comme cela a été décidé par les autorités en Catalogne (nord de l’Espagne).