Les enfants du monde appellent à la prévalence de la paix et de la tolérance

la paix

Près 600 enfants venus de 30 pays ont lancé, mercredi soir à Rabat, un appel à la paix pour un monde où règne la tolérance et la coexistence entre les êtres humains, à l’occasion de la 12eme édition du festival international ”Enfants de la paix”.

Dans un appel à la paix prononcé depuis le parlement en 3 langues (arabe, amazighe et anglais), ces enfants ont formulé le vœux de voir la paix dominer un monde sûr où “leurs espoirs pourront voir le jour, loin des aléas de la discorde, des animosités et des conflits“. Les enfants du monde ont ainsi fait de leur conclave à Rabat une opportunité pour interpeller les adultes sur la nécessité de traduire dans les faits le thème de ce festival “Les enfants de la paix“.

De même, ils ont plaidé pour un monde “sans guerre, sans sang et sans misère” et pour un monde où règne la cohabitation et la tolérance. Ils ont en ce sens indiqué, depuis l’enceinte du parlement, qu’ils “ont emporté avec eux leur culture, leur sourire et leur optimisme pour donner lieu à un moment de cohabitation pacifique dans lequel les différences linguistiques et identitaires cèdent la place à la cohabitation, la tolérance, le dialogue, la paix et la sécurité“.

→ Lire aussi : Le Maroc, un acteur majeur de la paix et de la stabilité en Afrique

Les participants à ce festival ont également exécuté des danses folkloriques au grand plaisir des passants de l’avenue Mohammed V à Rabat. Peu avant, les Rbatis ont été au rendez-vous à la Place de la poste, en plein centre de Rabat, avec un défilé des délégations participant à ce festival, une manifestation ayant imprimé un sourire indélébile sur les visages des passants et des spectateurs. La 12eme édition du festival international ”Enfants de la paix” s’est ouverte mardi à la marina de Salé avec la participation de 30 pays, dont la Serbie invitée d’honneur.


La cérémonie d’ouverture de ce festival, placé sous la présidence d’honneur de SAR la princesse Lalla Meryem, a été marquée par des spectacles de danses et de chants présentés par les délégations participantes qui ont emmené le public dans un voyage aux quatre coins de la planète à la découverte de la diversité et de la richesse culturelle.

Organisé jusqu’au 1e août, le festival ambitionne de transformer les villes de Salé, Rabat, et Kénitra en espace d’échange de cultures, de mettre en avant les potentialités de la région et de contribuer à la diplomatie parallèle et culturelle.