Les Etats Unis dément le détournement d’une livraison de masques destinée à l’Allemagne

masque

L’ambassade des Etats Unis en Thaïlande a déclaré lundi qu’elle n’a pas eu connaissance d’un quelconque détournement d’une livraison de masques destinée à l’Allemagne et qui se serait déroulée à l’aéroport de Bangkok.

Le gouvernement américain n’a pris aucune mesure pour ce prétendu détournement de fournitures médicales destinées à l’Allemagne et nous n’avons aucune connaissance d’une telle affaire“, a déclaré un porte-parole de l’ambassade américain, ajoutant qu’il est “préoccupé par ces tentatives de semer la discorde dans les efforts internationaux contre la pandémie par des campagnes de désinformation“.

Cette réaction intervient après que le sénateur à l’Intérieur à Berlin, Andreas Geisel, a déclaré vendredi qu’une commande de 200.000 masques à destination de l’Allemagne avait été “confisquée” à Bangkok et détournée vers les États-Unis, qualifiant cet acte de “piraterie moderne”.

Pour sa part, le maire de Berlin, Michael Müller, a également vivement critiqué les États-Unis. “Les actions du président américain sont tout sauf solidaires et responsables. C’est inhumain et inacceptable“, a-t-il dit dans une réaction sur les réseaux sociaux.

Des alliés des États-Unis se sont plaints des pratiques des Américains pour surenchérir sur des commandes de fournitures médicales d’autres pays afin de s’accaparer les livraisons.


Plusieurs présidents de régions françaises ont accusé les américains de “surenchérir” et de les priver de masques que la Chine se serait engagée à leur vendre, alors Washington a démenti ces accusations.

La fabrication des masques de protection se concentre essentiellement en Chine. En Asie, l’éclatement de la pandémie a fait exploser la demande de ces articles qui ont disparu des commerces pour se retrouver dans le marché noir à des prix élevés.