Les États-Unis imposent des droits de 456% sur les produits sidérurgiques vietnamiens

sidérurgiques
sidérurgiques

Le département américain du Commerce a imposé des droits de 456% sur certains produits sidérurgiques importés du Vietnam.

Les droits ont été imposés sur les produits sidérurgiques fabriqués en Corée du Sud et à Taïwan, expédiés au Vietnam pour une transformation mineure, puis exportés aux États-Unis, a indiqué le département américain du Commerce (DOC) dans un communiqué, relayé mercredi par la presse locale.

Le DOC a indiqué avoir découvert des produits en acier résistant à la corrosion (CORE) et de l’acier laminé à froid (CRS) fabriqués au Vietnam à l’aide de substrats d’origine sud-coréenne ou taïwanaise, qui contournaient les droits antidumping et antisubventions américains.

La décision était en partie basée sur la forte croissance des exportations d’acier en provenance du Vietnam après que les fournisseurs taïwanais et sud-coréens ont été frappés de droits préliminaires élevés sur leurs produits.

Les exportations de produits sidérurgiques CORE du Vietnam vers les États-Unis ont augmenté de 4,353%, passant de 23 millions de dollars entre avril 2012 et décembre 2015 à 1,1 milliard de dollars de janvier 2016 à septembre 2019, au moment où des droits ont été imposés sur les produits sud-coréens et taïwanais, a précisé la même source.


Les expéditions d’acier CRS du Vietnam vers les États-Unis ont augmenté de 922%, passant de 49 millions de dollars entre janvier 2013 et février 2016, lorsque les droits préliminaires ont commencé à s’appliquer aux produits CRS des deux pays, à 498 millions de dollars entre mars 2016 et avril 2019.

Ce n’est pas la première fois que les États-Unis imposent des droits sur l’acier vietnamien contenant un substrat étranger.

En 2017, le département américain du Commerce a appliqué des taux antidumping allant jusqu’à 199,43% sur les produits en acier galvanisé vietnamiens qui avaient été transformés à partir d’acier laminé chinois, et des taux allant jusqu’à 265,79% sur l’acier CRS dont l’origine provenait de Chine.