A LA UNEMonde

Les États-Unis mettent en garde contre une « manipulation » des prix du gaz en Europe

La ministre américaine de l’Énergie, Jennifer Granholm, a mis en garde, mercredi à Varsovie, contre une « manipulation » des prix du gaz en Europe par le biais « de la thésaurisation ou de l’échec à fournir une offre adéquate ».

« Les États-Unis ont été clairs sur le fait que nous et nos partenaires devons être prêts à continuer à nous interposer lorsqu’il y a des acteurs qui peut-être manipulent l’offre afin d’en bénéficier », a déclaré Mme Granholm à la presse lors d’une rencontre en ligne, au moment où les ministres européens de l’Energie et des Transports discutent de la flambée des prix de l’énergie.

« Nous voulons que tous soient attentifs à la question d’une manipulation quelconque des prix du gaz par le biais de la thésaurisation ou de l’échec à fournir une offre adéquate », a-t-elle poursuivi, ajoutant que les USA examinent cela très sérieusement et qu’ils sont aux côtés de leurs alliés européens pour s’assurer de l’obtention cet hiver d’une offre de gaz adéquate et abordable.

→ Lire aussi :USA: L’hydrogène, une énergie pas si propre que ça!

Un groupe de quelque 40 eurodéputés avait demandé mi-septembre une enquête sur le géant énergétique russe Gazprom, accusant le groupe de réduire ses approvisionnements de gaz passant par l’Ukraine pour pousser l’Allemagne à approuver plus rapidement l’entrée en service du gazoduc Nord Stream 2 à travers la mer Baltique – et alimentant la hausse des prix européens. Gazprom avait démenti toute manipulation du marché.

Les États-Unis subissent également une hausse des prix de l’énergie mais sont protégés en tant que producteur de gaz de schiste.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page