Les Etats-Unis ont “l’intention de remplir leurs obligations financières” envers l’OMS

Anthony Fauci

Les Etats-Unis, qui ont annoncé mercredi leur retour à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ont “l’intention de remplir leurs obligations financières envers l’organisation”, a déclaré, jeudi à Genève, l’immunologue américain Anthony Fauci.

Dans son discours lors d’une réunion du conseil exécutif de l’agence onusienne, M. Fauci, qui était déjà membre de la cellule de crise du président Trump et a été nommé conseiller par Joe Biden, a également “remercié l’Organisation mondiale de la santé pour son rôle de chef de file dans la réponse de santé publique mondiale à cette pandémie”.

” Les Etats-Unis sont prêts à travailler en partenariat et de façon solidaire pour soutenir la réponse internationale au Covid-19, atténuer son impact dans le monde, renforcer nos institutions, faire progresser la préparation aux futures épidémies, et améliorer la santé et le bien-être de tous les peuples du monde”, a-t-il ajouté.

Le nombre des morts du Covid-19 aux Etats-Unis a dépassé mercredi 405.400 décès depuis le début de la pandémie. Pays le plus endeuillé, les Etats-Unis sont aussi le pays le plus touché en nombre de cas (plus de 24,4 millions).

Joe Biden a réaffirmé que la lutte contre la pandémie serait l’une de ses priorités. Parmi les premières mesures, il a ordonné le retour des Etats-Unis au sein de l’OMS.


“Hier (mercredi), le président Biden a signé des lettres rétractant l’annonce de la précédente administration de se retirer de l’organisation, et ces lettres ont été transmises au secrétaire général des Nations unies et à vous, cher ami”, le patron de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, a indiqué M. Fauci.

( Avec MAP )