ban600

Les États-Unis veulent œuvrer de concert avec le Maroc pour développer les relations économiques bilatérales

Les États-Unis veulent œuvrer de concert avec le Maroc pour développer les relations économiques bilatérales

Le sous-secrétaire d'État américain chargé des affaires politiques, David Hale, a affirmé lundi à Rabat l'engagement de son pays à œuvrer de concert avec le Maroc pour développer davantage les relations économiques et commerciales bilatérales.

Lors d'entretiens avec le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, en présence de la chargée d'affaires à l'ambassade des États-Unis, le responsable américain a souligné que les États-Unis apportent leur soutien aux efforts de l'ONU en vue de parvenir à une solution au dossier du Sahara marocain, mettant en avant la profondeur des relations historiques entre Washington et Rabat.

Hale a dans ce contexte rappelé le message adressé par le président américain Donald Trump à SM le Roi Mohammed VI dans lequel il s'est félicité des relations d'amitié historiques qui lient les deux pays, indique un communiqué de la Chambre des conseillers.

→ Lire aussi : L’amélioration des échanges commerciaux agricoles entre le Maroc et les Etats-Unis au centre d’une rencontre

Le président de la Chambre des conseillers a de son côté salué la solidité et la profondeur des relations d'amitié et de partenariat stratégique unissant le Maroc et les États-Unis, appelant à la promotion du dialogue stratégique et à la consolidation des efforts des deux pays afin de hisser le partenariat au niveau des aspirations et des ambitions des deux peuples amis.

Il a en outre mis l'accent sur l'expérience démocratique du Royaume en tant que partenaire fiable des États-Unis, précisant que le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi, s'engage résolument dans un processus de réformes institutionnelles démocratiques dans un environnement régional complexe et imprévisible. Il a à cet égard invité les États-Unis à accompagner cette dynamique de réforme engagée par le Royaume, tout en exprimant son souhait de mettre en place et raffermir les relations parlementaires entre la deuxième Chambre et le Congrès américain.

Lors de cette rencontre, Benchamach a évoqué la question de l'intégrité territoriale du Royaume, en soulignant l'importance de l'appel lancé par SM le Roi Mohammed VI en vue d'engager un dialogue avec l'Algérie afin de surmonter les différends entre les deux pays et accélérer l'édification de l'Union maghrébine, en tant qu'acteur agissant dans la rive sud de la Méditerranée de sorte à progresser vers un avenir meilleur pour les peuples de la région.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :