Les eurodéputés adoptent la stratégie pour un nouveau partenariat UE-Afrique

députés

Les députés de la commission du développement au Parlement européen ont adopté jeudi la stratégie visant à établir un nouveau partenariat entre l’Union européenne (UE) et l’Afrique.

Cette stratégie souligne la nécessité d’aller au-delà d’une simple coopération sur des questions telles que la transition verte, l’énergie, la transformation numérique, les emplois durables, la bonne gouvernance et la migration, ont rappelé les eurodéputés à cette occasion, insistant que le développement humain doit être au centre des futures relations UE-Afrique.

“Le futur partenariat devrait donner la priorité à l’éducation, y compris la formation des enseignants, la réduction du décrochage scolaire et se concentrer sur l’inclusion des filles. Il devrait également viser à améliorer les soins de santé et les systèmes de santé nationaux”, ont-ils souligné

Selon les eurodéputés, l’UE et l’Afrique devraient plutôt “coopérer d’égal à égal”, en donnant aux pays africains les moyens d’atteindre les objectifs de développement durable des Nations unies, de freiner le changement climatique et de favoriser l’égalité des sexes, entre autres.

Dans ce sens, les députés européens appellent l’UE à apporter un soutien financier et technique à long terme aux pays africains pour stimuler l’adaptation au climat, tout en soutenant l’intégration régionale africaine.


Les prêteurs internationaux, tels que le FMI et la Banque mondiale, doivent faire davantage pour alléger la dette, ont-t-ils plaidé, insistant que le partenariat UE-Afrique doit donner la priorité à la dignité humaine des réfugiés et des migrants.

Selon le Parlement européen, le processus de validation de la stratégie pour un nouveau partenariat UE-Afrique se terminera par l’adoption de cette stratégie commune lors du sommet UE-Union africaine, qui devrait se tenir plus tard dans l’année.

( Avec MAP )