Les forces américaines entament leur retrait d’Afghanistan

Afghanistan

L’armée américaine a commencé son retrait total d’Afghanistan, deux semaines après l’annonce faite dans ce sens par le président Joe Biden, a déclaré dimanche le général Austin Miller, chef de la coalition internationale dirigée par les États-Unis.

“Nous procéderons à un retrait ordonné d’Afghanistan, ce qui signifie la transition des bases et du matériel vers les forces de sécurité afghanes”, a dit le général Miller lors d’une conférence de presse à Kaboul, selon les médias US.

Le président Biden avait officiellement annoncé que les États-Unis exécuteraient un retrait complet d’Afghanistan et “mettraient effectivement fin à la plus longue guerre américaine”. Il avait annoncé à partir du 1er mai, avec une date limite de retrait total fixée au 11 septembre.

M. Biden, qui avait promis de mettre fin à la guerre des Etats-Unis en Afghanistan, veut retirer les troupes du pays tout en veillant à ce qu’un retrait précipité n’efface pas le travail accompli par l’armée américaine au cours des 20 dernières années.

En plus des 3.500 soldats américains qui quitteront le pays à la mi-septembre, bon nombre des 7.000 soldats de l’OTAN stationnés en Afghanistan se retireront également, rapporte le New York Times.


De nombreux contractants privés opérant en Afghanistan partiront également, bien que Miller ait noté que certains contrats seront ajustés pour continuer à soutenir les forces de sécurité afghanes.

( Avec MAP )