Les frappes américaines contre des milices en Irak sont une “action défensive”

Pompeo

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a qualifié lundi “d’action défensive” les frappes militaires américaines qui ont ciblé une milice irakienne soutenue par l’Iran au cours du week-end.

“Il faut comprendre qu’il s’agissait d’une action défensive conçue pour protéger les forces et les citoyens américains en Irak, et qui visait également à dissuader l’Iran”, a déclaré M. Pompeo lors d’un entretien avec la chaîne d’information Fox News.

“Il s’agit d’une milice voyou soutenue par l’Iran agissant pour refuser au peuple irakien sa souveraineté fondamentale”, a expliqué le Secrétaire d’Etat, accusant le chef militaire iranien Qassem Soleimani et le guide suprême l’ayatollah Ali Khamenei “de travailler à étendre leur campagne de terreur dans le monde entier”.

“Ils ont frappé un établissement américain. Le président Trump a été très patient, et il a précisé en même temps que lorsque la vie des Américains était en danger, nous réagirions, et c’est ce que le Pentagone a fait hier”, a-t-il poursuivi.

Le Pentagone a annoncé dimanche qu’il avait mené des “frappes défensives de précision” en Irak et en Syrie contre cinq sites des Kataeb Hezbollah, ou Brigades du Hezbollah. L’administration Trump accuse la milice d’avoir procédé à un tir de roquette vendredi qui a tué un entrepreneur américain dans un complexe militaire près de Kirkouk, dans le nord de l’Irak.