Les ghanéens vont apporter une nouvelle vision à l’adhésion du Maroc à la CEDEAO

Les ghanéens vont apporter une nouvelle vision à l'adhésion du Maroc à la CEDEAO

 Les responsables ghanéens vont apporter une nouvelle vision au projet d’adhésion du Maroc à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a estimé M. Brahim Fassi Fihri, président fondateur de l’institut Amadeus qui organise, mardi à Accra, une conférence-débat sur l'”Adhésion du Maroc à la CEDEAO : Vers un renforcement de la communauté Ouest Africaine”.

“Lors de cette 3è étape de la tournée ouest africaine d’Amadeus, les responsables ghanéens vont apporter une nouvelle vision et soulever des questions différentes sur l’intégration du Maroc dans la CEDEAO”, a indiqué M. Fihri, dans un entretien publié à cette occasion par +Daily Graphic+.

Le débat d’Accra vise à ouvrir des discussions entre les économistes, les politiciens et la société civile du Maroc et des pays membres de la CEDEAO, a fait savoir M. Fassi Fihri, notant qu’il est important de non seulement répondre aux appréhensions mais également jeter la lumière sur les opportunités offertes pour le Maroc et la CEDEAO suite à cette adhésion.

Il a estimé que le débat autour de l’adhésion du Maroc à la CEDEAO a pris place dans les médias et les cercles économiques, politiques et académiques, sauf que le Royaume n’a jamais eu l’occasion de répondre et clarifier sa vision et ses objectifs.


Survenant après deux manifestations similaires ayant eu lieu récemment à Dakar et à Abidjan, la conférence d’Accra offre une plateforme d’échange entre responsables marocains et ghanéens, a relevé le président du think thank marocain, soulignant que cette initiative “a pour vocation d’écouter les perceptions et les analyses ghanéennes concernant l’adhésion marocaine”.

>>Lire aussi : Abdelmalek Kettani : Le Maroc n’a pas attendu le dépôt de la demande d’adhésion à la CEDEAO pour y être actif

Après l’étape d’Accra, l’institut va mettre le cap sur Nigéria, a-t-il annoncé, notant que les recommandations tirées de cette tournée régionale vont être transmises aux institutions de la CEDEAO.

Organisée en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et le Think Tank ghanéen “IMANI”, la conférence d’Accra s’inscrit dans le cadre d’une tournée ouest-africaine visant la mise en place d’un cadre d’accompagnement et de suivi de la demande d’adhésion du Maroc à la CEDEAO.