Les importations d’énergie russe sont « essentielles » pour l’Europe, prévient Scholz

Le chancelier allemand, Olaf Scholz, a affirmé, lundi, que les importations d’énergie fossile en provenance de Russie sont « essentielles » pour la « vie quotidienne des citoyens » en Europe et l’approvisionnement du continent ne peut pas être assuré autrement à ce stade.

« L’approvisionnement de l’Europe en énergie pour la production de chaleur, la mobilité, l’électricité et l’industrie ne peut pas être assuré autrement pour le moment« , selon une déclaration écrite du chancelier, sur fond d’un possible embargo occidental sur le pétrole russe suite au conflit russo-ukrainien.

→ Lire aussi : Guerre en Ukraine : quelles incidences sur les prix de l’énergie ?

L’Allemagne fait partie des pays de l’UE particulièrement dépendants des importations de gaz, pétrole et charbon russes et le gouvernement « travaille d’arrache-pied avec ses partenaires au sein de l’Union européenne, et au-delà, pour développer des alternatives à l’énergie russe« , a fait observer M. Scholz.

« Mais cela ne peut pas se faire du jour au lendemain« , a-t-il souligné.

L’UE importe 40% de son gaz de Russie et de nombreux pays ne sont pas favorables à un embargo, dont l’intérêt serait de priver Moscou de revenus essentiels.

Avec MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page