Les jeunes marocains du monde se retrouvent en ligne pour leur 3ème Université d’automne de Rabat

marocains

Dans le cadre des grands efforts déployés par le Ministère Délégué Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger en vue de renforcer les liens des générations émergentes des jeunes MRE avec leur mère patrie le Maroc et de resserrer la communication à leur égard compte tenu des restrictions imposées par la pandémie Corona « Covid 19 » quant à la circulation entre les pays, la ville de Rabat a été au rendez-vous avec le lancement de la 3ème édition de l’Université de Printemps organisée sous format digital par ce ministère au profit des jeunes marocains résidant à l’étranger, sous le thème “le Maroc, Terre du Vivre-Ensemble”.

     Organisée le week-end du 10 et 11 Avril 2021 en cours à Rabat. cette nouvelle édition de l’université de Printemps s’inscrit dans le cadre de la consécration des orientations stratégiques et plans stratégiques du Royaume du Maroc dans lesquels les nouvelles générations des marocains résidant à l’étranger occupent une place de premier ordre, et cela en raison de la conjoncture actuelle marquée par la résurgence de nombreux défis liés à des problématiques identitaires et culturelles.

     Lors de cette 3ème édition de l’Université de printemps étalée sur deux jours, une centaine de jeunes marocains résidant à l’étranger ont participé activement aux séminaires et débats organisés en visioconférence, encadrés et animés par d’éminents professeurs universitaires et qui ont été axés sur : La « Sociologie de la citoyenneté pendant la crise du Corona », les « Réflexions sur les identités et Faire-Ensemble », Ils ont pris part notamment à une conférence-débat axée sur la cause nationale et ont eu l’occasion d’interagir avec des compétences marocaines du monde aux parcours riches et réussis.

     A l’instar des deux dernières éditions des universités d’Eté et d’Hiver, tenues respectivement, en août et décembre, derniers  à Rabat et Dakhla, la 3ème édition de l’Université de Printemps a été organisée sous forme digitale a cause de la conjoncture sanitaire exceptionnelle imposée par la pandémie du « Covid 19 » et les mesures entreprises pour y faire face.

      Selon la ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’Étranger, Nezha El Ouafi, cette “Université de Printemps qui intervient dans une conjoncture exceptionnelle marquée par la pandémie du nouveau Coronavirus est un moyen de renforcer les liens et la communication avec les MRE et d’être à leur écoute, notamment les jeunes marocains du monde, eu égard aux répercussions inéluctables de la crise sanitaire”.


      Cette action culturelle qui connaît la participation de 113 jeunes MRE issus de 19 pays et dont 80% sont binationaux vise à atténuer la pression identitaire et culturelle qui peut potentiellement peser sur cette catégorie de Marocains, a souligné Mme El Ouafi, ajoutant que le Maroc est fier de ses jeunes d’autant plus que la grande majorité d’entre eux incarnent des modèles de parcours réussis dans leurs pays d’accueil.

      Aussi avait-elle souligné, cette initiative se veut également un canal pour faire connaître auprès des jeunes de la diaspora les grands projets initiés sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans ce contexte particulier, notamment les derniers succès relatifs à la cause nationale qui seront expliqués à ces jeunes au moyen d’interventions de spécialistes au même titre que la réussite du Royaume dans la réalisation de la paix et de la stabilité au niveaux régional et continental.

      Lancé il y a douzaine d’années, ce programme auquel ont pris part plus de 3.500 jeunes issus de l’immigration s’est imposé au fil des années comme une référence en la matière auprès de cette catégorie de citoyens. En effet, grâce à ce programme les jeunes MRE assimilent la culture de leur pays d’origine, son histoire et ses valeurs en tant qu’atouts pour réussir harmonieusement dans leurs pays d’accueil.

Mohammed Drihem