Les leaders de la planète saluent le leadership et l’oeuvre de SM le Roi

SM le Roi

De nombreux chefs d’État et des personnalités ont rendu hommage à l’oeuvre de SM le Roi Mohammed VI qui a su en deux décennies de règne, tisser avec la grande majorité des pays de la planète des relations saines axées sur la coopération et le développement, écrit le magazine “l’Essentiel” dans un numéro spécial consacré aux 20 ans de règne du Souverain.

Le président américain Donald Trump a affirmé que ”nous nous appuierons sur notre accord de libre échange, notre partenariat solide en matière de sécurité et nos divers liens culturels et éducatifs afin d’assurer un avenir plus sûr et plus prospère pour nos deux peuples”, écrit le Magazine qui publie des témoignages saluant l’engagement et le leadership clairvoyant du Souverain.

”Il nous reste encore beaucoup à accomplir ensemble, notamment la poursuite de notre lutte contre l’extrémisme sous toutes ses formes, la promotion de la tolérance et la compréhension religieuse, la promotion des priorités communes en Afrique et la poursuite de développement du lien culturel entre nos pays en tant que témoignage de notre amitié depuis plus de 240 ans”, a dit le président Trump.

Le président Français Emmanuel Macron a pour sa part rendu un vibrant hommage au leadership du Souverain affirmant que “depuis 1999, sous la haute direction de Votre Majesté, le Maroc a connu des transformations majeures et des réformes importantes ont été entreprises pour assurer au Royaume un développement harmonieux, inclusif et durable, notamment au bénéfice de sa jeunesse”.

M. Macron a affirmé que la France salue aussi la mobilisation de Sa Majesté le Roi pour la lutte contre le changement climatique, pour la promotion de la paix et de la sécurité régionales, et sur la question sensible des migrations, notant qu”’à l’heure où des incertitudes croissantes pèsent sur notre capacité à gérer collectivement ces enjeux mondiaux, nos deux nations ont plus que jamais un rôle essentiel à jouer pour mener des combats qui sont déterminants pour l’avenir de nos sociétés”.

Le président russe Vladimir Poutine s’est dit certain que le développement ultérieur de la coopération bilatérale en matières politique, commerciale, économique et humanitaire, ainsi que dans d’autres domaines, répond pleinement aux intérêts des deux peuples et va dans le sens de la consolidation de la sécurité et de la stabilité en Méditerranée, au Proche-Orient et en Afrique.

Le président chinois XI Jinping, a lui aussi rendu hommage à l’oeuvre du Souverain en affirmant que sous la conduite de SM le Roi, le Maroc a maintenu la stabilité, l’unité et la croissance économique et joue un rôle positif dans les affaires internationales et régionales.

Le Chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a affirmé quant à lui que “l’Espagne considère le Maroc comme un pays ami et un partenaire stratégique de premier ordre, avec lequel nous partageons le progrès, la prospérité et la sécurité, et nous œuvrons à consolider la stabilité en Méditerranée occidentale”.

”Nous soutiendrons le Maroc dans ses relations avec l’Union européenne, tout en encourageant la dynamique des échanges économiques, sociaux et culturels entre nos deux pays dans tous les domaines”, a assuré M. Sanchez, notant que la coopération entre les deux pays en matière de migration et de lutte contre le terrorisme est un exemple concret dans l’espace européen, qui est fondé sur la confiance et le respect mutuels et la communication permanente.

Il a dans ce sens indiqué que ”L’Espagne et le Maroc ont établi de solides relations d’amitié et de coopération et nous devons continuer à renforcer ces liens, à travers la réalisation de projets communs devant favoriser le progrès et la prospérité des deux pays, et renforcer la stabilité dans la région de la Méditerranée occidentale”, affirmant que le Maroc est un pays ami et un partenaire pour le présent et l’avenir.

De son côté, le président sénégalais Macky Sall a souligné que les liens qui unissent le Sénégal et le Maroc sont multiséculaires, multidimensionnels, profonds et solides, ancrés dans des valeurs humanistes partagées, un soubassement spirituel et des échanges intenses, affirmant que ”c’est donc tout naturellement que sur le fondement de cet héritage ancien nos deux pays ont su bâtir une amitié fraternelle et une coopération conviviale, solide et durable”.

Sur le plan politique, le Sénégal et le Maroc entretiennent des relations bilatérales intenses, traduites par des visites, consultations et contacts réguliers, y compris au plus haut niveau, a dit le président sénégalais, notant que cette proximité explique la convergence de vues des deux pays à l’échelle africaine, de l’OCI et des Nations unies, ainsi que le soutien mutuel que nous nous accordons régulièrement.

”Au moment où le Royaume du Maroc célèbre les 20 ans de l’accession au Trône de Sa Majesté Mohammed VI, je salue à nouveau la qualité exceptionnelle de nos relations”, a affirmé le président sénégalais.

Le président de la République gabonaise Ali Bongo Odimba s’est dit satisfait du partenariat “véritablement bénéfique pour nos peuples respectifs et qui ne cesse de contribuer au renforcement des liens privilégiés de fraternité et d’amitié entre nos deux pays”.

Pour Felix Tshisekedi, président de la République démocratique du Congo, ”cet attachement de nos deux peuples se traduit par un profond sentiment de solidarité manifesté à chaque fois que mon pays, la République démocratique du Congo, a eu à affronter des situations difficiles, notamment lors de deux guerres du Katanga dans les années 1980, et la récente et appréciable contribution du Royaume du Maroc dont les contingents participent actuellement, au prix de leur vie, à la mission de stabilisation en cours dans mon pays”.

”Nous sommes assurés que ces liens empreints de fraternité et de solidarité iront toujours de l’avant pour l’intérêt supérieur de nos peuples respectifs”, a-t-il dit.

“S’il existe un pays qui veut une coopération franche et loyale avec le Royaume du Maroc, c’est bien la République du Mali”, a quant à lui affirmé le président malien Ibrahim Boubakar Keita.

Pour sa part, le président du Rwanda, Paul Kagamé, s’est réjoui que les relations entre les deux pays ne cessent de s’élargir, soulignant qu’elles ont atteint un très bon niveau.

Le Président de la République du Ghana Nana Akufo-Addo a relevé que sous la conduite éclairée de SM le Roi, le Royaume du Maroc a connu au cours des deux dernières décennies développement, paix et stabilité, et une coopération renforcée avec le Ghana et d’autres États africains.

Le président du Bénin, Patrice Talon a de son côté salué le leadership de SM le Roi à la tête du Royaume ainsi que la convergence de vues des deux dirigeants sur les questions contemporaines, notamment celles liées au développement de l’Afrique.

De même, le Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres a assuré qu’il est ”reconnaissant au Royaume du Maroc pour son engagement précieux et sa contribution inestimable à la paix et la sécurité internationales, notamment à travers les opérations de paix des Nations unies”.

L’ancien président de la République du Burundi, Haut représentant de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel, Pierre Buyoya, a affirmé que la coopération Sud-Sud initiée par le Maroc est exemplaire.

D’un point de vue personnel, vivant au Mali, je suis témoin de l’influence marocaine sur le plan économique, a-t-il dit, affirmant que le Maroc a développé des projets extrêmement porteurs, dans un premier temps à l’ouest de l’Afrique, puis au centre et aujourd’hui à l’est de l’Afrique.

Le dynamisme de SM le Roi est fortement apprécié sur le continent, a t-il ajouté.

“J’appelle sur Votre Majesté, sur vos proches collaborateurs et sur tous vos concitoyens, l’abondance des bénédictions divines”, a pour sa part affirmé Sa Sainteté le Pape François.