Les Libyens d’accord sur le départ des combattants étrangers de la Libye

Libye

Les parties belligérantes libyennes, qui se sont réunies à Syrte, au centre de la Libye dans le cadre de la Commission militaire mixte 5+5, sont convenus que tous les mercenaires et les combattants étrangers se retirent à Benghazi et Tripoli, avant leur départ des territoires libyens, selon la Mission d’appui de l’ONU en Libye (MANUL).

Les parties libyennes, qui se sont réunies à Syrte du 10 au 12 courant, se sont mises d’accord sur l’ouverture et la sécurisation de la “route côtière” permettant la “circulation” des citoyens, a précisé la MANUL en citant une déclaration de la Commission militaire mixte 5 + 5 rendue publique à l’issue de sa réunion.

Elles ont également convenu du “retrait des mercenaires et des combattants étrangers de la zone de toutes les lignes de front et leur rassemblement à Benghazi et Tripoli, une première étape avant de démarrer le processus de leur départ des territoires libyens”, a ajouté la même source.

Il s’agit de la première réunion de la Commission militaire mixte 5+5 dans son nouveau siège à Syrte et la sixième depuis sa formation au début de cette année.

L’objectif de cette réunion, la deuxième en Libye, qui s’inscrivait dans la continuité des pourparlers tenus à Ghadames (ouest) du 2 au 4 novembre, était d’accélérer la mise en œuvre de l’accord de cessez-le-feu signé le 23 octobre à Genève.


Parallèlement aux réunions de la commission militaire mixte, 75 Libyens représentant 13 factions libyennes sont réunis depuis lundi à Tunis sous l’égide de l’ONU dans l’objectif de sortir la Libye des conflits dans laquelle elle a sombré après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Quelques jours après le lancement de ces négociations, menées dans le cadre du Forum du dialogue politique, les participants sont parvenus à un accord sur la tenue d’élections dans un délai de 18 mois.

Ces pourparlers s’inscrivent dans la continuité de ce qui a été atteint dans les autres plateformes de dialogue politique et militaire parrainées par les Nations unies au Maroc, en Allemagne, en Egypte, en Suisse et en Libye.

( Avec MAP )