Les livraisons de smartphones en Chine ont atteint leur plus bas niveau en six ans

Les livraisons de smartphones en Chine ont atteint leur plus bas niveau en six ans

Les données du marché indiquent que les livraisons de smartphones à la Chine ont chuté en février à leur plus bas niveau en six ans.

Les livraisons sur le plus grand marché de smartphones du monde ont totalisé 14,5 millions d'unités, en baisse de 19,9% par rapport à l'année dernière, selon les données de l'Académie chinoise des technologies de l'information et de la communication, un institut de recherche affilié au gouvernement.

C’est le plus bas niveau depuis février 2013, lorsque les expéditions vers la Chine ont atteint 20,7 millions.

Dans l’ensemble, les achats des consommateurs ont généralement ralenti en février, les Chinois passant une bonne partie de ce mois avec leur famille à célébrer le Nouvel An lunaire. Toutefois, les livraisons ont diminué plus que d'habitude cette année, le ralentissement de l'économie, exacerbé par la guerre commerciale sino-américaine, a nui à la demande de gadgets dans tous les domaines.

Apple a cité le ralentissement des ventes d’iPhone en Chine lorsqu’il avait franchi la rare étape consistant à réduire ses prévisions de ventes plus tôt cette année. La société a ensuite fait équipe avec la société chinoise Ant Financial et les banques locales pour offrir un financement iPhone sans intérêts lors de sa première opération dans le pays, dans le but de stimuler les ventes en baisse.

→Lire aussi : Tanger-Med: Avortement d’une tentative de trafic de 300 smartphones usagés

Plusieurs détaillants tiers ont également proposé des iPhones à des prix réduits.

Alors que les ventes de smartphones devraient rester faibles, des sociétés telles que le leader chinois Huawei Technologies ont pour objectif de lancer des modèles plus chers pour augmenter leurs marges.

En 2018, la part de marché de Huawei dans le segment des appareils chinois entre 500 et 800 dollars a augmenté, passant de 8,8% à 26,6%, selon Counterpoint Research. La part d’Apple est passée de 81,2% à 54,6%, alors que les appareils lancés dépassaient les 1 000 dollars, alors que d’autres avaient des appareils concurrents moins chers.

Avec Reuters.

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :