Les Marocains représentent 6% de la communauté arabe établie au Brésil

Marocains

Les Marocains représentent 6% de la communauté arabe établie au Brésil dont le nombre est estimé à 11,61 millions de personnes, selon une étude dévoilée, mercredi, par la Chambre de commerce arabo-brésilienne.

Selon cette enquête, rendue publique lors d’un webinaire sur “la communauté arabe au Brésil: identité, influence, contribution et leadership”, les Libanais arrivent en tête d’un classement de 22 pays avec 22%, suivis notamment des Syriens (13%), des Marocains et des Saoudiens (6%), des Égyptiens et des Palestiniens (5%), des Jordaniens, des Libyens et des Somaliens (3%).

Parmi ceux qui forment la communauté arabe au Brésil, 10% sont des immigrés, c’est-à-dire ceux qui sont venus de pays arabes, alors que les descendants sont constitués de 20% de fils d’immigrants, 41% sont des petits-fils et 19% sont des arrière-petit-fils.

Cette étude inédite, baptisée “Enquête nationale exclusive sur les Arabes au Brésil”, a été réalisée par Ibope Inteligência en partenariat avec H2R Advanced Researches à l’occasion du 68e anniversaire de la Chambre de commerce arabo-brésilienne.

Sur le plan de l’entreprenariat, l’enquête souligne que parmi les chefs d’entreprise brésiliens, 10% sont des Arabes et des descendants, qui constituent par ailleurs 26% des dirigeants représentés dans les associations.


La PDG d’Ibope Inteligência, Márcia Cavallari Nunes, a indiqué lors de ce webinaire que des entretiens à domicile ont été réalisés avec 2.002 ménages de 143 municipalités brésiliennes entre le 1er et le 15 octobre 2019. Compte tenu de la marge d’erreur de deux points de pourcentage, la population arabe au Brésil peut varier en réalité entre 9,52 millions et 13,69 millions de personnes, a-t-elle indiqué, précisant que les chiffres concernent les ressortissants arabes ainsi que leurs descendants.

La majorité de la communauté arabe brésilienne est composée d’hommes, qui représentent 60% du total. La tranche d’âge est bien répartie, selon Mme Nunes, qui a relevé que les moins de 15 ans représentent 16%, les 16 à 24 ans 17%, les 25 à 34 ans 15%, les 35 à 44 ans 18% et les 45 à 54 ans 15%. Les personnes âgées de 55 ans et plus totalisent 20%.

Cette population est répartie dans toutes les régions du territoire brésilien. Selon l’enquête, 39% des Arabes vivent dans la région du Sud-Est, qui comprend l’Etat de Sao Paulo, pôle industriel de 46 millions d’habitants, 32% dans le Nord-Est, 17% dans le Sud, 6% dans le Nord et 5% dans le Centre-ouest.

Ont pris part à cette rencontre notamment le président de la Chambre arabe brésilienne, Rubens Hannun, le président du conseil consultatif de l’organisation, Walid Yazigi et son secrétaire général, Tamer Mansour, outre le doyen du Conseil des ambassadeurs arabes au Brésil.


Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a adressé un message vidéo à cette rencontre dans lequel il a notamment appelé à renforcer les liens de coopération entre le monde arabe et le Brésil.