Les médicaments pour brûlures d’estomac Zantac retirés du marché américain

médicaments

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a demandé aux fabricants pharmaceutiques de retirer immédiatement tous les médicaments sur ordonnance et en vente libre de la ranitidine, vendue sous le nom de marque Zantac, a annoncé mercredi l’agence gouvernementale.

La FDA a révélé qu’une enquête en cours a déterminé que les niveaux d’un contaminant dans les médicaments contre les brûlures d’estomac augmentent avec le temps et lorsqu’ils sont stockés à des températures supérieures à la normale, posant un risque pour la santé publique.

Le contaminant, la N-nitrosodiméthylamine ou NDMA, est probablement cancérogène pour l’homme et la FDA étudie ses niveaux dans la ranitidine depuis l’été 2019.

Nous n’avons pas observé de niveaux inacceptables de NDMA dans la plupart des échantillons que nous avons testés“, a déclaré mercredi le Dr Janet Woodcock, directrice du Centre d’évaluation et de recherche de médicaments de la FDA.

Cependant, comme nous ne savons pas comment ni pendant combien de temps le produit a pu être stocké, nous avons décidé qu’il ne devrait pas être disponible pour les consommateurs et les patients à moins que sa qualité ne puisse être assurée“, a poursuivi Mme Woodcock.


Selon l’annonce de la FDA, des lettres sont désormais envoyées à tous les fabricants de ranitidine pour leur demander de retirer les produits du marché, et les consommateurs sont invités à cesser de prendre les comprimés de ranitidine ou les médicaments liquides qu’ils ont actuellement.