A LA UNEMonde

Les ministres arabes de l’Intérieur saluent l’initiative de l’Arabie saoudite visant à résoudre la crise au Yémen

Le Conseil des Ministres arabes de l’Intérieur a salué, à l’issue de sa 38è session tenue jeudi par visioconférence avec la participation du Maroc, la initiative louable de l’Arabie saoudite, comprenant un cessez-le-feu sous la supervision des Nations unies, dans l’objectif de résoudre la crise au Yémen.

Le Conseil a également exhorté, dans son communiqué final, “toutes les parties à accepter [cette initiative] comme un moyen approprié qui répond aux intérêts de tout le peuple yéménite pour sortir de la crise”, soulignant que cette initiative est conforme à l’initiative des pays du Golfe, à son mécanisme exécutif, aux résultats du dialogue national yéménite et à la résolution n° 2216 du Conseil de sécurité de l’Onu.

Le Conseil a exprimé son plein soutien à la Coalition pour soutenir la légitimité au Yémen et sa reconnaissance des efforts qu’elle déploie pour restaurer le gouvernement yéménite et faire face au coup d’État des milices terroristes Houthis.

D’autre part, le Conseil a exprimé sa ferme condamnation des provocations répétées de l’Iran dans les eaux régionales des pays arabes, ainsi que sa dénonciation des pratiques iraniennes visant à porter atteinte à la sécurité et la stabilité dans de nombreux pays arabes, et à saper la coexistence pacifique entre les composants des sociétés arabes. Les ministres de l’Intérieur ont également condamné les actes d’hostilité systématiques et délibérés commis par la milices terroristes houthis contre les Yéménites et le Royaume d’Arabie saoudite, ainsi que leur menace aux civils et aux infrastructures vitales et civiles, en plus des tentatives de cibler les installations pétrolières en Arabie, menaçant ainsi le moteur de l’économie mondiale et la sécurité énergétique dans le monde.

Le Conseil a également exprimé sa pleine solidarité avec le Royaume d’Arabie saoudite, et son appui face à ces pratiques et attaques terroristes, ainsi son soutien absolu aux mesures que le royaume prend pour préserver la sécurité de ses habitants.

L’Arabie saoudite avait proposé, lundi, un cessez-le-feu global pour mettre fin au conflit dévastateur au Yémen.

Le royaume avait fait plusieurs propositions dont “un cessez-le-feu global dans tout le pays sous la supervision des Nations unis”, selon une déclaration du gouvernement saoudien.

D’un autre côté, le Conseil a exprimé sa profonde satisfaction face aux résultats du “Sommet d’Al-Ula”, qui inaugure une nouvelle ère de relations fraternelles et de coopération au sein du Conseil de coopération des États arabes du Golfe et la Ligue arabe tout entier. Le communiqué final indique que le Conseil a examiné et tranché sur plusieurs questions importantes, expliquant que, conformément aux décisions prises, le Conseil a approuvé le projet d’un dixième plan de sécurité arabe, le projet d’un huitième plan des médias arabes pour la sensibilisation à la sécurité et la prévention du crime et le projet d’un septième plan intérimaire pour la stratégie arabe de sécurité routière, qui seront mis en œuvre au cours des années 2021-2023.

Le Conseil a également approuvé le rapport relatif aux actions du Secrétariat général entre les sessions 37 (2020) et 38 (2021), et les recommandations des conférences et réunions qu’il a tenues, ainsi que les résultats des réunions conjointes avec les instances arabes et internationales dans lesquelles il siège.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page